En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
(L to R) Former French prime minister Francois Fillon, Mayor of Bordeaux and right-wing primary elections candidate Alain Juppe and French ex-president Nicolas Sarkozy arrive to attend the Summer University meeting of the local Loire-Atlantique department of the Republicans group on September 5, 2015 in La Baule, western France. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
 

Alors que les piques entre candidats se font de plus en plus nombreuses, les responsables du mouvement "Les Républicains" veulent limiter ces attaques durant la primaire. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • normand
    normand     

    aprcequ'on a egratigner NS en annoncant une verite le parti des LR veut un code de bonne conduite mais que n'a t'il rien dit quan NS ete encore president et qui manipulai deja la primaire en ne permettant pas a tous les candidats d'obtenir la liste a jour. l'organisation de la primaire est du domaine de la haute autorite et du comite d'organisation et ne regarde en rien le parti des LR

Votre réponse
Postez un commentaire