En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Primaire à droite: François Fillon présente sa "révolution" conservatrice

Candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party primaries ahead of the 2017 presidential election and former French prime minister Francois Fillon delivers a speech during a meeting on November 22, 2016 in Chassieu, southwestern France. 
JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
 

En meeting à Lyon mardi soir, François Fillon, candidat à la primaire de la droite pour 2017, a assumé son projet "radical" pour la France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • sclp
    sclp     

    Cela sonne quand même de la même manière que "le changement c'est maintenant". Après être élu tout change, rien n'est fait !

  • unique arthur
    unique arthur     

    Ce monsieur tout comme Juppé, Macron et consort ,paie L'ISF (suffit de voir son manoir) alors il le supprime et compense par une hausse de la TVA que même le plus malheureux subit.
    Cadeau aux plus riches tout comme le CICE qui n'a apporté aucun emploi

  • vauban
    vauban     

    ce n'est pas la primaire de la droite et du centre mais la primaire de la droite et de l’extrême droite.

  • sonntag67
    sonntag67     

    Il y en a qui n’ont rien compris, au moment même ou la commission européenne dit que la règle des 3% n’était plus à l’ordre du jour car l’austérité faisait monter les partis extrémistes et populistes de droite et de gauche, il y en a en France qui veulent faire une cure d’austérité qui ramènerait la France au niveau de la Grèce, de l’Italie, de l’Espagne et du Portugal sans que cette austérité n’ait en rien fait baisser le chômage.

  • iamagic
    iamagic     

    Je ne conseille pas à Fillon de tirer à bolets rouges sur le FN, car sil est gagnant aux primaires, il ne le sera peut-être pas à la présidentielles, il a besoin des voix du FN pour être élu!!

Votre réponse
Postez un commentaire