En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Primaire à droite: Alain Juppé et Nicolas Sarkozy s’expliquent sur leurs démêlés judiciaires

Nicolas Sarkozy est mis en examen dans le cadre de l'affaire Bygmalion.
 

Respectivement condamnés par la justice et mis en examen, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont justifié leur candidature lors du débat de la primaire de la droite, malgré leurs déboires judiciaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Sang9
    Sang9     

    "C'est pas moi, c'est le voleur qui l'a mit dans ma poche".
    PFFF ! Les entendre faire un mea-culpa aurait été honnête mais suicidaire, alors on est dans le déni. Désolé, mais on ne se retrouve pas soupçonné lorsqu'on a les mains propres et lorsqu'on sait qu'il y a des pièges l'on ne tombe pas dedans, à moins que l'on ne soit pas tout blanc...

Votre réponse
Postez un commentaire