En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron et Alain Juppé se serrent la main, le 16 juin 2016, à Villepinte.
 

Le maire de Bordeaux et l'ancien ministre de l'Economie continuent à dominer le classement des personnalités politiques les plus populaires, selon un baromètre Odoxa publié ce mardi. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • vanda100
    vanda100     

    C'est vrai, on nous bassine avec des sondages dont on ne connaît même pas le panel et qui coûtent si cher aux uns et rapportent tant aux autres. Mise à part la manipulation, ceux qui n'ont pas Internet ou très âgés vont avoir tendance à voter Juppé, non ? Qui a l'intention de voter Macron ? Là, çà reste nébuleux et mystérieux car Macron n'a rien pour rassurer même les plus favorables au libéralisme.

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Sondage réalisé sur Internet ", erreur fatale digne de débutants, cela me rappelle le cas d'école étudié à l'université en marketing, il s'agissait d'un sondage réalisé par tél aux USA dans les années 1920 où seulement 15% des gens avait le tél; ici pareille, tous les hyper-ruraux , les personnes âgés, certaines catégories sociales défavorisées, bref tous ceux qui n'ont pas internet pour diverses raisons n'ont pu se prononcer, trop forte proportion de "bobos" par rapport à leur poids dans la population
    Donc sondage biaisé!!!!!

    bergheim
    bergheim      (réponse à beaudolo)

    11% n'ont pas internet, principalement parmi les plus de 70 ans qui ne veulent pas d'internet, tout les autres ont internet. c'est juste l'inverse des 15% des US qui avaient le téléphone soit 85% qui n'avaient pas le téléphone. Elle est ou l'erreur ?

Votre réponse
Postez un commentaire