En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Présidence l'UMP : guerre des soutiens entre Fillon et Copé
 

Copé se targue d'avoir été plébiscité dans la course aux parrainages, mais son adversaire a engrangé plus de soutiens de poids. La bataille fait rage autour des derniers indécis.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • valgego
    valgego     

    Voilà que les tenants d'Harlem Désir , seul candidat rescapé des purges partisanes avec un unique parrainage (le second étant bien incertain) , et élu démocratiquement par les moutons de Panurge ,viennent tenir conférence et donner des leçons de démocratie,un peu de tenue tout'd'même ,"causez" entre vous de la plus juste cause et gardez vos remarques caustiques,pour mieux cirer les pompes!

  • valgego
    valgego     

    désolé,les conseillers généraux,les sénateurs et les députés sont élus ,c'est vraiment tout au pif .

  • suzonsuzette
    suzonsuzette     

    a l'UMP ont devrais faire comme en Russie, on impose poutine ou au PS harlem desir POINT il n'y aurait aucune critique

  • aupiff
    aupiff     

    C'est pas ce que pensent les Meldoises & Meldois !
    Et il a eu du cran politique pour faire voter la loi sur l'interdiction de la burqa...
    En revanche il c'est opposé aux projets de loi sur la baisse des salaires des députés ...

  • herodote
    herodote     

    Cette bagarre n'est pas sans me faire penser à la présidentielle quant àl la méchanceté et les coups au dessous de la ceinture que se livrent les deux candidats . Copé c'est un type dangereux

  • aupiff
    aupiff     

    François Charles Armand Fillon est ce qu'on pourrait appeler le "bobo", il n'a fait que des postes de ministres, président de conseil gle, sénateur et tout récemment député du XIVe... ce que je veux dire c'est que l seule fois ou il a affronté le suffrage direct c'est dans "un champ de parquettes" comme a dit Morano.
    N'oublions pas que dans UMP y'a P comme populaire !

Votre réponse
Postez un commentaire