En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Présidence de l’UMP : le camp Fillon fait la liste des irrégularités du scrutin

Mis à jour le
Le camp Fillon recense les irrégularités imputées au clan Copé dans un document de 22 pages;, que Libération s'est procuré.
 

Dans un document confidentiel que "Libération" s’est procuré, les fillonistes ont recensé de nombreuses irrégularités imputables au clan Copé, qui auraient faussé le scrutin du 18 novembre.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • sou7sou
    sou7sou     

    Mr Fillon, il ne fallait pas vous fatiguer en comptant les irrégularités. On a mis à la disposition de la Cocoe un nombre déterminé N d'urnes. Après avoir relevé et noté les irrégularités et après avoir délibéré et que tout le monde était d'accord, avait proclamé les résultats sans aucune réserve. Mais il s'agissait de N urnes. Or vous avez constaté qu'il y a N + n urnes et le n avait été mis de coté volontairement ou involontairement pour tromper la Cocoe et proclamé Mr Copé vainqueur. Cela Mr Fillon s'appelle 'une fraude' et donc il fallait tout simplement s'adresser à la justice. Je vous rappelle que Mr Juppé avait été jugé par la justice pour cause de fraude, Mr Chirac, Président et grand homme d’État, l'avait été également, Mr Sarkozy a eu sa part aussi , donc s'il n'y avait pas fraude , Me Copé aurait tout simplement ett sportivement, accepté que la Cocoe prolonge son comptage des voix mises de coté et l'affaire aurait été close et sincère. Mr Fillon, allez en justice si vous y croyez, la Commission de recours n'est pas habilitée à statuer sur les fraudes et je suis sur qu'aucun article des statuts de l'UMP ne prévoit le recours à la Commission de recours en cas de fraude.Ni referendum ni quoi que soit, c 'est la justice qui doit trancher.

  • bill
    bill     

    on demande à Manuel valls de régler le problème de la délinquance à MARSEILLE et en CORSE contre la soi disant mafia , mais cette mafia là n'est rien du tout à côté de la mafia politique il faudrait que Mr VALLS s'occupe déjà de cette mafia là, à l'abri de toutes les condamnations ,et pourtant falsification , corruption , détournement de fonds , la liste est longue des millions d'euros public détourné au grand jour alors que des français souffrent , c'est honteux ! messieurs les journalistes faites vraiment votre travail , on dirait que vous cautionnez cela , lorsqu'un délinquant fait le millième de ce que fait un politique il est condamné , le politique lui est systématiquement relaxé , bel exemple !

Votre réponse
Postez un commentaire