En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Présidence de l'UMP : Copé promet « une très grosse surprise »
 

Jean-François Copé estime que le match n’est pas plié pour la présidence de l’UMP. Il estime qu’il va y avoir « une très grosse surprise » et assure qu’il n’est « pas moins rassembleur que d’autres ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

61 opinions
  • senpertar
    senpertar     

    Lemaire est juste un européogaga de plus. Et dire qu'ils se revendiquent tous du Gaullisme. C'est pathétique...

  • que se vayan todos
    que se vayan todos     

    Il a aussi le soutien de jean SARKOZY, qui a hérité de son père le gène de la trahison! Il est cuit!

  • 5PPG
    5PPG     

    brunet le soutiend et morano

  • forigoler
    forigoler     

    des pains au chocolat gratuit pour tous!!!! :)))

  • claude le grand
    claude le grand     

    la droite ca toujour ete une belle brochette de voyou ,tricheur ,menteur, aposteur , il pensent qu a s en mettre plein les poche ,le peuple ,ils s en fiche d eux , les plus important c est de remplir leur coffre,chirac,pasqua, cope ,sarko tous des voleur et le passer ler a tous rattraper

  • fn06000
    fn06000     

    Les liens entre Ziad Takieddine et Jean-François Copé intriguent de plus en plus les juges qui instruisent le volet financier de l'affaire de Karachi. Le 11 juin, ils ont interrogé un neurochirurgien, Didier Grosskopf, dont le témoignage éclaire d'un jour particulier la relation unissant l'actuel secrétaire général de l'UMP et l'intermédiaire plusieurs fois mis en examen. M. Grosskopf a relaté dans le détail les dessous d'un épisode troublant, celui qui vit, au printemps 2004, M. Copé, alors ministre délégué à l'intérieur et porte-parole du gouvernement Raffarin, se démener afin de sauver la vie au riche homme d'affaires d'origine libanaise.

    Le 20 avril 2004, alors qu'il séjournait sur l'île Moustique, M. Takieddine, au volant d'une voiturette, est victime d'un grave accident. A cette période, M. Grosskopf, une connaissance de M. Copé, séjourne sur l'île de Saint-Martin. "Jean-François Copé m'a appelé sur mon portable pour me demander de m'occuper d'un personnage important, a raconté le chirurgien. La préfecture, après mon accord, est venue me chercher." Pris en charge par deux avions privés - "je n'ai rien payé", précise-t-il -, M. Grosskopf et son patient arrivent, via la Guadeloupe, à la Barbade. M. Takieddine, grièvement blessé au crâne, est entre la vie et la mort.

    M. Grosskopf, qui reste à son chevet deux jours, reçoit "des coups de fil de demandes de nouvelles de Jean-François Copé". Il prend la décision de transférer à la Martinique le blessé, puis de le faire rapatrier à Paris. "J'ai demandé à Jean-François [Copé] de réserver une place dans mon service. Il s'est heurté à un refus (...). Il a rappelé puis il a fini par avoir une place", se souvient le chirurgien. A l'aéroport, M. Grosskopf découvre qu'"une ambulance et des motards" l'attendent.

    "JE ME SUIS FAIT BERNER"

    "Jean-François m'a demandé des nouvelles de mon malade, qui a évolué favorablement", dit encore M. Grosskopf. Une fois rétabli, M. Takieddine se liera d'amitié avec le chirurgien, qu'il emmènera même avec lui en Libye. D'après le consultant en sécurité Jean-Charles Brisard, autre connaissance de M. Grosskopf, ce dernier lui aurait confié que ces voyages avaient en fait eu pour but de préparer le financement occulte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime de Mouammar Kadhafi, ce que rapporta Mediapart en mars. Invention pure et simple, selon le médecin : "Contrairement à ce qu'a dit M. Brisard dans la presse, je n'ai jamais été au courant de commissions ou de rétrocommissions, de financement. Je n'ai jamais été informé [ni] entendu quoi que ce soit à ce sujet."

    Désormais brouillé avec M. Takieddine, M. Grosskopf n'a pas digéré l'épisode de 2004 : "Je ne [savais] rien d'autre de la personne que je soign[ais] que son nom et son prénom. Je reproche à mes amis, en particulier Jean-François Copé, de ne pas m'avoir prévenu mais je ne lui en tiens pas rigueur. Je me suis fait berner parce qu'on m'a fait rapatrier, à mon insu, un personnage qui était présenté comme important pour mon pays, sans m'en dire plus et qui s'est avéré, pour le moins, suspect." "Je n'en veux pas à Jean-François Copé mais au pouvoir qui lui a probablement demandé de faire cela", conclut-il. M. Copé, que Le Monde a tenté de joindre, revendique ses liens avec M. Takieddine, qui l'a invité en vacances. Il disait, le 17 novembre 2011 sur France 2, avoir " toujours assumé [ses] amitiés", et précisait n'avoir "jamais eu de relations à caractère professionnel avec M. Takieddine".

    Lire en zone abonnés Affaire de Karachi : les juges ont mis au jour un circuit de financement occulte en Suisse.

  • zazy
    zazy     

    je ne suis pas ump et ne suis donc en théorie pas justifiée à donner mon avis, mais je trouve que Bruno Lemaire paraît le plus honnête et ferme sur ses convictions. c'est sans doute pour cela qu'il n'a pas eu les voix nécessaires. Ces primaires, que ce soit au PS ou à l'UMP, ne permettent pas de dégager les bons candidats, la preuve : mou du genou

  • Petit en mouse
    Petit en mouse     

    Pschitt calme toi JEAN va pas te déporter!!

  • Pschitt
    Pschitt     

    remarque bien nulle mon gars. être un gros ou petit con raciste n'a jamais fait avancé le débat. Je n'aime pas copé, et entre lui et marine je préfère l'original, mais ton allusion à ses origines me donne plutôt envie de te dire que t'es un vrai naze. Vas t'acheter ta baguette et n'oublie pas de mettre ton bérêt sur ton crâne rasé.
    Dégage

  • JEAN40
    JEAN40     

    COPE A OUBLIE LA SIMPLICITE ET SES ORIGINES UN J... QUI S IGNORRE

Lire la suite des opinions (61)

Votre réponse
Postez un commentaire