En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marine Le Pen, Marion Maréchal Le Pen
 

Pas toujours sur la même ligne politique, Marine Le Pen et sa nièce Marion tentent néanmoins d'afficher l'image d'un parti uni à moins d'un an de la présidentielle. Le départ du patriarche a déjà laissé des traces. Mais le FN pourrait subir un nouveau séisme après 2017.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Le principal est qu'elles se déchirent.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Un parti. Un clan. Une famille. Une marque déposée. Un tout qui ne se partage pas. Pour avoir la première place il faut "tuer" le tenant du titre.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    A un 1 an des élections les Bidochons se font un petit "gommage".

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    "à moins d'un an de la présidentielle, sauf déflagration, les deux femmes ont zéro raison de déclencher la guerre."

    Elles le peuvent donc. Et les escarmouches sont annonciatrices de la guerre des Marion.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Tout le monde déteste le FN.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    La guerre des Marion aura lieu.

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    "Des gens cherchent à nous diviser. On peut avoir des désaccords, abordés de façon sereine. Il n'y a pas d'ambiguïté sur le sens de mon engagement au sein du FN", confie la nièce. "Marion, c'est comme ma fille", renchérit la tante.

    Comprendre : Nous ne pouvons pas nous blairer. On est d'accord sur rien et on s'engueule tout le temps. Je la déteste.

  • Eclairé
    Eclairé     

    Hummmmmm, la douce musique de la zizanie. Tout commence à craqueler: Cogolin avant hier, Béziers hier et aujourd'hui Philippot le "Gaulliste" du nord contre Maréchal-Le Pen la "pasionaria" des pieds-noirs du sud...que cette musique est douce, douce, douce ;-)

  • Seth69
    Seth69     

    Quelle guerre? les médias parlent de guerre mais ils n'y a rien. Et tout se passera dans le meilleur. 2017!!

  • danbas84
    danbas84     

    Le phantasme des journalistes ....

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire