En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Eric Woerth, le 13 février 2016, lors du Conseil national du parti Les Républicains.
 

L'ancien ministre du Budget juge que le passage du texte de la loi travail au forceps par le gouvernement est autant un "acte fort" qu'une "preuve de faiblesse". 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Loubencat
    Loubencat     

    Tiens il est de retour ...il doit avoir fini de lever des fonds en Suisse

  • vauban
    vauban     

    "Le 49-3, c'est un acte fort, mais une preuve de faiblesse, il y a un peu de paradoxe."
    c'est la preuve de faiblesse de De Gaulle qui a fait inscrire le 49.3 dans la constitution.

Votre réponse
Postez un commentaire