En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Hervé Gattegno
 

Selon le baromètre annuel de TNS-Sofres publié par Le Monde, un Français sur trois serait « d’accord » avec les idées du Front national. Ce chiffre vous semble devoir être discuté.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

166 opinions
  • domino laporte
    domino laporte     

    que certains arrete de monopoliser ce site 1 opinion suffit que le maximum de personnes puissent s exprimer et ne pas subir 4 fois de suite les memes commentaires HAINEUX pour moi MARINE ARRIVERA aux responsabiliter elle a 1 programme qui ne deplait pas à certains droite ou gauche puiqu ils se servent de ce qu elle denonce haut et fort la VERITe et la REALITE de ce qui nous attends tres bientot

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html
    La première opération, qui a pour point de départ le postulat selon lequel tout le monde doit avoir une opinion, consiste à ignorer les non-réponses. Par exemple vous demandez aux gens : « Êtes-vous favorable au gouvernement Pompidou ? » Vous enregistrez 30 % de non-réponses, 20 % de oui, 50 % de non. Vous pouvez dire : la part des gens défavorables est supérieure à la part des gens favorables et puis il y a ce résidu de 30 %. Vous pouvez aussi recalculer les pourcentages favorables et défavorables en excluant les non-réponses. Ce simple choix est une opération théorique d’une importance fantastique.......La suite sur http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/lopinion-publique-nexiste-pas.html

  • OUVRYEUX
    OUVRYEUX     

    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/europeennes-2014-vers-des-listes.html
    Comment rendre plus démocratiques les institutions européennes ? En ne supprimant pas le seul débat national régulier tous les cinq ans. Or, depuis 2004, c’est ce qu’il s’est passé avec le nouveau mode de scrutin des élections européennes. Un retour aux listes nationales serait donc très pertinent.. La suite sur ...
    http://www.auxurnesconcitoyens.com/2013/04/europeennes-2014-vers-des-listes.html

  • ELmachino...
    ELmachino...     

    Tiens les auditeurs peuvent s'exprimer ou, plutot cracher sur le FN, mais aucun débat possible sur les 75% de français qui ont une mauvaise image (à juste titre dailleurs) de l'islam ???

  • Guru
    Guru     

    Le FN a toujours mis en avant les vrais problèmes de la France que les politiques nous cachent. Dire que ses idées sont rétrogrades,c'est croire que nous avançons alors pourquoi se plaindre.

  • Athene noctua
    Athene noctua     

    les sondages manipulation de notre presse libre et neutre on les connais...(petite piqure de rappel les élections 2002 avec M Jospin viré au premier tour). Quand la presse parle du FN je suis toujours septique sur l'intention reel de ses palabres. Il devient dur pour UMPS de diaboliser le FN: le traité de Lisbonne nous a montrer que nous vivions dans une dictature, Sarkozy a fais une politique d'émigration digne du FN,grâce a son élection M hollande a valider son programme de campagne,le pétrole de Guyane qui aurais pu nous aider a été offert a Shell (durant la nuit)Il nous a engager dans une guerre d'uranium tout ça sans que nous aillons mots dire. Bref 2013 la France d'en bas est au bord du gouffre, les français se tapent dessus,ajouter les scandales politique sont a répétition, la gestion sournoise politique ne ressemble pas a une démocratie.Voila pourquoi les français non plus peur du FN! Pour ma par je ne voterais pas FN mais plus jamais non plus pour UMPS.

  • vulcain63
    vulcain63     

    Une majorité de parlementaires ratifiait le traité de Lisbonne contre le vote des Français lors du referendum de 2005, organisé par Nicolas Sarkozy, ce coup de force était rendu possible par l’abstention des dirigeants du PS. Une grande majorité de français n’ont jamais oublié cette violation et cette trahison de la souveraineté populaire. Le PS et l’UMP n’ont jamais étés du côté des Français, ils ont agi pour leurs intérêts et profit personnel, pendant plus de 30 ans ils se sont gavés sur le dot des Français, cela devient maintenant inutile de continuer à voter pour eux !

Lire la suite des opinions (166)

Votre réponse
Postez un commentaire