En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Barbara Pompili ne supporte pas les injonctions reçues pour être une victime de Denis Paupin.
 

L'écologiste Barbara Pompili, secrétaire d'Etat à la Biodiversité, a laissé éclater ce mercredi devant la presse sa "colère" après des "injonctions" subies "pour être une victime de Denis Baupin", disant que le député, visé par des accusations d'agressions sexuelles, ne "l'a jamais harcelée".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Frédéric Sauver
    Frédéric Sauver     

    Bravo, pour cette attitude claire. Cela démontre en plus qu’il y a des pressions pour hurler avec les loups. Le statut de victime a le vent en poupe.

Votre réponse
Postez un commentaire