En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - Le mouvement contre la réforme des retraites a touché jeudi une partie des 83 universités françaises, avec des chiffres divergents...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • smartiz
    smartiz     

    les jeunes braillards, voici maintenant les braillards des universites! qui vont s'arreter de brailler des que les vacances vont arriver! et ils veulent preparer leurs retraites!HI!HI!

  • çapassepas
    çapassepas     

    Cette réforme ne se justifie ni socialement ni économiquement.Le marché des retraites complémentaires(ou "retraites par capitalisation")qui se constitue progressivement est la seule vraie raison de cette réforme brutale et ordonnée depuis l'Elysée sans véritable consultation des organisations professionnelles.Ce marché constituerait une manne de plusieurs centaines de milliards d'euros que les sociétés privées seront amenées à se partager.Pour des millions de salarié(e)s cela signifiera concrètement des pensions de misère ne leur permettant pas de vivre dignement.Cette véritable raison-un peu crapuleuse quand on regarde avec soin cette affaire-devait être cachée sans quoi....Elle a été soigneusement cachée(non pas ignorée!)par les soit-disants experts en économie.Presqu'aucune personnalité médiatique n'a alerté l'opinion publique sur cette réalité...à de rares exceptions près parmi lesquelles Ségolène Royal...Bonjour la démocratie et le pluralisme de l'information!!

  • Emile-Ali
    Emile-Ali     

    Honte à vous enseignants de l'Université contre la réforme des retraites?? Peut-être trop privilégiés avec des vacances excessives et la stabilité de votre emploi, vous préférez gagner moins à la retraite pour éviter de travailler deux années de plus!!: Tentez donc votre chance dans une carrière politique! Mais voilà avec de telles idées, vous risquez fort de ne jamais être élu et d'être perdant !

  • *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*
    *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*     

    A Lyon 2, que je connais assez bien, les « perturbations universitaires » c'est comme le Beaujolais nouveau, toujours à l’automne, un peu acide. Ca coûte cher pour un résultat bien médiocre. Ce groupe d'agitateurs agités congénitaux font partie du décorum. Les profs font avec. Mais ce sont quand même des milliers d'heures de cours perdus chaque année et des milliers d'euros de dégradations. Il semble que la nouvelle équipe dirigeante a envie de faire disparaître ces rituels, ces avatars de la démocratie.

  • remy556
    remy556     

    Rappelez vous le cirque qu ils avaient deja fait pour l autonomie des universites .Aujourd hui 60 pour cent de universites sont autonomes et personne ne dit plus rien.Ces organisations sont des gauchistes fouteur de m

Votre réponse
Postez un commentaire