En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon Le Monde, un certain "Ph C" apparaissait régulièrement sur les agendas de Nicolas Sarkozy, alors encore en exercice à la présidence de la République.
 

Dans un article publié vendredi, Le Monde évoque des entrevues répétées entre l'ex-président de la République, alors en exercice, et l'ancien procureur de Nanterre, à des dates clés du dossier Bettencourt.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ABC49
    ABC49     

    Vrai ou faux à la limite on s'en fout, il n'y a pas mort d'hommes et détournements de fond public et on ne le sera jamais comme l'affaire Karachi "financement de la campagne Balladur en 1995", là, il y a mort d'hommes et on ne sait toujours pas la vérité, d'ailleurs Mr Hollande avait promis aux familles des victimes pendant sa campagne électorale réouverture du dossier...

  • ludoball
    ludoball     

    encore un diversion demander par le pouvoir pour détourner le regard des citoyens du lamentable début de quinquénat de fh.

  • LAREALITE
    LAREALITE     

    Le pauvre Nicolas ils ne vont pas le laisser tranquille à la fin , ils y en a d'autres qui ont menti au peuple français pour se faire élire Tenez un exemple ils devaient taxer les œuvres d'arts !!!! mais comme certains même beaucoup en on d'as ce gouvernement et bien on fait machine arrière, par contre les pauvres retraités ont les taxes, il faut savoir se taire quelques fois........

Votre réponse
Postez un commentaire