En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le député UMP Christian Jacob réagissant à l'adoption du plan d'économies par les députés
 

REACTIONS - Si le plan d'économies a été adopté lundi par la majorité, 41 députés socialistes se sont abstenus. L'UMP Christian Jacob y voit "un revers cinglant" pour le Premier ministre et le président. Et parle de "fissure dans la majorité".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Dominique075
    Dominique075     

    Et ce n'est pas fini...Il n’a pas fait que cela le parti de votre Mr Jacob, leur ami Sarkozy : Il a aussi revendu tout l’or de la France, quand l’or était à son cours le plus bas…

    Juste avant la catastrophe financière d’octobre 2008....
    Et il l’a vendu pour soutenir le cours du dollar à l’époque…

  • Nelson
    Nelson     

    @Dominique075 Ta diatribe est ridicule. Ce vote est-il un succès ou non pour Valls telle est la question et la réponse est non indéniablement. La gauche et ce qu'il leur reste d'endoctriné n'ont qu'une chose à la bouche : c'est la faute des autres.

  • valgego
    valgego     

    Bravo Jacob ,la droite a laissé la France sortie de crise avec une croissance à 1,7 , meilleur élève européen et moteur de l'Europe avec l'Allemagne , La gauche qui niait la crise mondiale de 2008-2009 ( il faut oser )a replongé la France dans une crise de confiance sans précédent avec une croissance zéro depuis deux ans , . On ne pactise pas avec le diable quand 82% des français le tirent par la queue pour boucler les fins de mois . Vos origines de modeste agriculteur et votre bon sens rural vous honorent , au milieu des arrogantes prétentions d'une gauche dite caviar ,généreuse uniquement de promesses non tenues sur le dos du contribuable et déconnectée des réalités ; le fonctionnariat à outrance n'est pas l'avenir du pays , il en est le boulet et le fossoyeur , la meilleure preuve en est qu'avec du toujours plus , on obtient du toujours moins ,et dans l'éducation nationale et dans la police . Depuis deux ans nous sommes devenus la risée et le fardeau de nos voisins dont nous étions la tête , avec une France dirigée par une minorité à 18% de confiance, établie sur une clientèle dont les principales caractéristiques sont l'aveuglement , l' inculture , les procès d'intention , l'irresponsabilité , la traque des boucs émissaires et l'assistanat . Vous représentez ,monsieur Jacob , la réussite au mérite , dont hélas ne plus se prévaloir la gauche issue pour l'essentiel des grandes écoles et de la fortune à papa . Courage , il en faut et vous en avez ,pour nous débarrasser des maux de l'assistanat ,du fonctionnariat , de la lâcheté , de la propagande et du clientélisme .

  • IHF62
    IHF62     

    Ok mais après qu'il a dit cela que propose t'il, quelle est la solution de l'UMP pour faire baisser la dette ????

  • Dominique075
    Dominique075     

    Entre 2007 et 2012 les recettes fiscales ont baissé de 196 milliards donc 5 années de pertes de recettes non compensées.

    Comment ?

    Trois principales niches fiscales concernant l’impôt sur les sociétés et avantageant les grands groupes :

    1 - Le Régimes des sociétés mères et filiales qui nous a coûté 34,9 milliards d’euros pour l’année 2009.

    2 - Le Régime d’intégration fiscale qui nous a coûté de 19,5 milliards d’euros pour l’année 2009.

    3 - La ni-Niche Copé (taxation à taux réduit des plus-values à long terme provenant de cession de titres de participation) qui nous a coûté8 milliards d’euros en 2009.

    Pour ces trois niches fiscales : un manque à gagner de 62,4 milliards d’euros sous le règne de Sarkozy. Une paille !

    S’y ajoute le coût des trois niches fiscales ajoutées par Sarkozy (selon la cour des comptes)

    1 - Heures supplémentaires qui nous a coûté 4,5 milliards d’euros.

    2 - TVA réduite sur la restauration qui nous a coûté 3,5 milliards d’euros.

    3 - Passage du bouclier fiscal à 50 % des revenus déclarés qui nous a coûté 0,7 milliards d’euros.

    Soit un coût total de 8,7 milliards d’euros pour ces trois niches fiscales sous le règne de Sarkozy. Une paille !

    Au total pour les 6 niches fiscales : 71 milliards d’euros.

    A comparer avec le plan de rigueur de 8 milliards d’euros !

    MAIS…

    Il faudrait ajouter à cela :

    1 - La baisse de l’impôt sur le revenu due à la diminution du nombre de tranches (de 13 avant 1986 à 5 aujourd’hui),

    2 – Le passage de la tranche supérieure de 65 % (avant 1986) à 41% aujourd’hui.

    Soit un coût total de 15 milliards d’euros en 2009 sous le règne de Sarkozy..

    Il ne faudrait pas oublier :

    La baisse du taux de l’impôt sur les sociétés (avant même les niches fiscales) de 50 % à 34,6 % aujourd’hui.

    Soit un coût total de 20 milliards d’euros en 2010 (Rapport de la Courdes comptes 2010).

    Soit : 71 + 35 = 106 milliards d’euros en une année sous le règne de Sarkozy !

    Mais n’oublions pas aussi les niches sociales : 42 milliards d’euros d’exonérations de cotisations sociales en 2009 (Rapport du Sénateur de droite Jean-Jacques Jégou au nom de la commission des finances du Sénat – 2010)

    Et les intérêts payés aux détenteurs de la dette publique : 48 milliards d’euros en 2009.

    Au total : 106 + 42 + 48 = 196 milliards d’euros en 2009

    Alors que le déficit public (État, Sécurité sociale, Collectivités territoriales, organismes centraux) s’élevait à 145 milliards d’euros.

  • Dominique075
    Dominique075     

    Dette de la France au sens de Maastricht (source INSEE, chiffres au 3ème trimestre 2012) comprenant toutes les dettes : État + organismes sociaux et collectivités territoriales.

    En 2007 = 1 221,1 milliards.

    En 2012 = 1 818,1 milliards.

    Augmentation : 597 milliards sous le règne de Sarkozy - (au 30 septembre 2012).

  • Dominique075
    Dominique075     

    Il a fait quoi son parti à Jacob pour faire des économies les 10 dernières années ?
    -suppression de 80 000 enseignants mais pas dans le privé...-9 000 suppressions de postes de policiers et îlotiers et gendarmes ! Le fric il est parti où ? CADEAUX, niches fiscales et parachutes dorés etc etc....

  • Nelson
    Nelson     

    Il a raison Jacob c'est un véritable échec. C'est de la lâcheté de s'abstenir et la majorité elle est de 283 voix il en est loin. Mais c'est facile avec l'abstention qui ne compte pas. Je ne vois pas où est l'acte fondateur !

  • provencal le gaulois
    provencal le gaulois     

    Jacob et Copé... ces 2 là il faudrait vraiment leur interdire de prendre la parole en public, c'est du grand n'importe quoi tous les jours ils disent exactement la même chose.... ils essayent de bouger les lèvres avec leur enregistrement sur eux ???

  • Alan taf
    Alan taf     

    Christian Jacob qu il s occupe de l UMP et ça sera déjà pas mal !

Votre réponse
Postez un commentaire