En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre moscovici veut des enquêtes sur le "racket au cice"
 

PARIS (Reuters) - Pierre Moscovici a demandé mardi aux agents de la répression des fraudes d'enquêter sur les pressions exercées par des grands...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • BORELIANE
    BORELIANE     

    Il confond chiffre d'affaires et compte de résultat mais taxe sur le chiffre d'affaires

  • NORDPERDU
    NORDPERDU     

    Mais pourquoi donc de l'argent du livret A pour des banques qui méprisent le "petit" (sous entendu qui ne raporte pas assez)? Pourquoi donc de l'argent du livret A censé aller vers le secteur social? Pourquoi donc l'argent du livret A pour des banques qui ne prêtent même pas aux entreprises, à moins qu'elles aient une garantie "en béton" ! Pourquoi donc notre argent va à des banques qui nous méprisent? Mais pouquoi Monsieur Le Président qui n'aimiez pas cette "finance qui n'a pas de nom ..."

  • lulutrotteur
    lulutrotteur     

    "racket au CICE" ca fait tres film des années 60 av dialogue de Audiard....

  • madrigal
    madrigal     

    Belle tirade! mais alors quelle est votre solution? le communisme, genre soviétique, Cuba, Mao ou alors une dictature ou une royauté? Ou alors il faut inventer un vaccin anti appât du gain!

  • condoland
    condoland     

    P'tit ministre à la noix ! tu ne connais RIEN à l'ECONOMIE.

    L'économie d'un pays, ce n 'est pas les quelques euros mis de coté dans une famille.
    Et pourtant, toi, tu crois que c'est CA
    qu'on doit traiter au ministère de l'économie et des finances !

  • fifi51
    fifi51     

    La prochaine fois ils n'évoqueront plus le CICE, ils diront :"vous avez un concurrent qui profite des conditions actuelles pour baisser ses prix, qu'en dites vous?"... et que fera le producteur? il s'alignera et baissera ses prix! Il faut arrêter de créer des usines à gaz, faciles à contourner, systèmes imaginés par des technocrates dans des bureaux qui ne connaissent de la vie que ce qu'ils ont appris à l'école ou dans les séminaires du parti!

  • le grand poucet
    le grand poucet     

    De nos jours, le mécanisme de spoliation des richesses atteint un raffinement, une ampleur et une vitesse jamais connus jusqu’alors par sa dimension mondiale, implacable et systématique. À travers le pillage à grande échelle des biens générés par le travail des peuples autant que par la mainmise sur l’ensemble des richesses naturelles de la planète, certains ont trouvé le moyen d’accaparer des fortunes gigantesques avec la complicité de la plupart des gouvernements et institutions internationales stipendiés. Dans ce domaine, l’adage populaire selon lequel le malheur des uns fait le bonheur des autres se vérifie de façon éclatante un peu plus chaque jour.

    Ainsi, selon le classement annuel du magazine Challenges [1], la fortune totale des 500 français les plus riches a progressé de 25 % en une seule année pour s’élever à 330 milliards d’euros quand, dans le même temps, le pouvoir d’achat du reste de la population continue sa descente aux enfers.

    C’est pourquoi ce que les économistes à la botte du Système qualifient éhontément de « crise » n’est rien d’autre, pour l’essentiel, que la conséquence des déséquilibres destructeurs induits dans les circuits de l’économie par cette situation profondément malsaine qui voit un nombre toujours plus restreint d’individus s’enrichir au-delà de l’obscène au détriment et sur le dos de la masse du peuple travailleur.

    Dans ces conditions, combattre la crise de façon sérieuse signifie donc lutter pour mettre un terme radical et définitif au système de domination idéologique, social et politique à l’origine de telles inégalités et rendre ainsi au peuple le contrôle et le pilotage de la nation, au service du bien commun et de la paix.

  • madrigal
    madrigal     

    Super ministre qui ne connait rien aux règles du commerce! les négociations avec des clients, surtout les plus importants que sont les grandes enseignes qui ont des gens dont c'est le métier de négocier, ces négociations ne sont pas un jeu d'enfant et tous les arguments sont bons à prendre!: Et si le fournisseur ne baisse pas son prix quand ses coûts diminuent, son concurrent lui baissera les prix et enlèvera le marché! Vaut il mieux pour le client négocier à la baisse ou changer de fournisseur

  • korbo
    korbo     

    Le gouvernement contre-rackette les racketteurs.Les premières victimes seront les rackettés de la base,les consommateurs.

  • DonOLAND
    DonOLAND     

    IL FAUT AJUSTER L’IMPÔT AU POIDS DU CONTRIBUABLE EXPRIMER EN kg PAR SON ÉQUIVALENT OR ARGENT ?

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire