Peillon sur BFMTV : Hollande doit "rassembler les Français et redresser le pays"

Sur BFMTV, Vincent Peillon revient sur la victoire de François Hollande à l’élection présidentielle. Le socialiste explique qu’à la joie, se mêle un sentiment de gravité, justifié par le contexte de crise. "François Hollande a fait une campagne sur le redressement nationale et sur la nécessité de réorienter une Europe de l’austérité", rappelle-t-il.

Première édition | MB
Le 07/05/2012 à 7:56
Mis à jour le 07/05/2012 à 8:38

"Nous devons être à la tâche, au travail, pour rassembler les Français et essayer de redresser le pays dans un contexte que nous savons tous difficile – l’augmentation du chômage, la dette publique, l’école cassée…", estime le député socialiste.

Pour Vincent Peillon, "il faut rassembler. On vient de vivre l’expérience d’un pays qu’on a trop divisé, trop bousculé. La campagne de François Hollande a aussi été conduite sur cette idée du nécessaire rassemblement".

"Le rassemblement, on en a encore davantage besoin dans des périodes aussi difficile que celles que nous traversons. Nous allons faire le point : nous allons trouver des affaires en mauvais état, les caisses sont vides, nous sommes très endettés. Il faut être immédiatement capable d’en appeler au rassemblement", explique le soutien de François Hollande.

"J’ai trouvé que du côté de Nicolas Sarkozy il y avait beaucoup de dignité  dans la reconnaissance de la victoire de François Hollande et dans les mots qu’il a pu adresser au pays et y compris à ceux dans son camps étaient déçus".

Vincent Peillon a enfin exprimé son "bonheur à construire – avec d’autres – cette priorité à l’éducation qui va être celle du quinquennat". "L’essentiel est que nous avons une ligne pour redresser notre école, que l’école va être la priorité, et qu’au-delà des clivages, nous pouvons nous réjouir".

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?