En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Vincent Peillon, député socialiste européen
 

Martine Aubry et les ténors du PS veulent contrer la droite en Languedoc-Roussillon. Vincent Peillon, lui, appelle ouvertement à voter pour Georges Frêche.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • musso
    musso     

    Je suis d accord avec toi on nous prend vraiment pour des pantins !A oui et puis ceux qui croient qu'avec la gauche c'est mieux qu ils viennent en rhone alpes qui est socialiste depuis des decenies !Et grenoble qui est une ville pourtant socialiste et une des plus cher de France tant au niveau des loyers et de tout les impots !cherchez l erreur !

  • beuchigue
    beuchigue     

    de toute façon le siège n'échappera pas à Frèche.
    et il affirme être toujours de gauche. alors même si le candidat officiel du PS à pris une "branlée" (et c'est tant mieux pour le respect des électeurs qui ont démontré qu'ils étaient assez grands pour faire leur choix) la droite ne pourra pas pour autant revendiquer un élu.
    l'erreur a été commise par Aubry qui croyait pouvoir décider pour les électeurs, c'est cela qui est scandaleux ou honteux.

  • MARREDESPOLITICARS
    MARREDESPOLITICARS     

    Ce bonhomme n a vraiement pas de figure quitte a baisser son pantalon pour avoir un siege ce triste sire est seulment un politicard avide de l argent du copntribuable honte a lui demission

Votre réponse
Postez un commentaire