En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Education Vincent Peillon lors d'une conférence sur le décrochage scolaire, le 4 décembre dernier à Paris.
 

Pour le ministre de l’Éducation, la réforme des rythmes scolaires ne se résume pas à l'allongement de la semaine de classe.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Mais qui est d'accord pour cette mesure??????? Des dépenses supplémentaires les instits qui vont avoir une compensation financière les mairies qui vont devoir mettre des moyens aussi et les répercutés sur les impôts locaux les collectivités vont s'empresser de nous racketter un peu plus, c'est évident même a quelqu'un qui n'a pas fait l’ENA. Le coût de la réforme est évalué à 150 euros par enfant par les mairies si elles choisissent de la mettre en place en 2013 ils auront 50€ par enfant de l'état C'EST DU N'IMPORTE QUOI ! En ces temps de crise aucune dépenses qui ne peut attendre n'aurait du être votée !

  • ennea63
    ennea63     

    aller, encore du fric à trouver donc ponctionner pour solutionner un problème simple que rencontre de plus en plus les instituteurs : des enfants à qui on ne refuse rien chez eux, pire que l'on encourage dans leurs caprices (combien de fois ai je entendu des parents dire que le petit garnement avait un sacré caractère....). L'école devrait justement être capable de pallier l'incapacité de parents irresponsables. Plutôt que des profs supplémentaires, il faudrait des cellules psychologiques (c'est la mode) pour les géniteurs

  • pamplune
    pamplune     

    le problème, justement, c'est qui va encadrer les enfants pendant ce temps là...les personnes recrutée à ce titre auparavant n'ayant aucune formation, nous avons vu nos enfants se faire qualifier de "batards" par celle qui les encadrait...j'aimerais autant éviter que cela se renouvelle !

  • liliblue
    liliblue     

    J.aimerais voir les diplômes de ceux qui vont s'occuper de ces enfants

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Donc ce sera le samedi et vu que les familles sont éclatées tout le monde sera sur les routes le samedi midi, merveilleux. Non y a pas à dire, heureusement qu'ils sont là pour "améliorer les choses" !!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils appellent pas ça révolution alors c'est nul.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et ce génie il a pensé au fait que les gamins venaient pas à l'école à dos de licorne ? Que tout un établissement scolaire ne peut pas faire sport ou art plastique en même temps (c'est pas pour le fun que le personnel se bagarre pour rédiger les emplois du temps en début d'année). Comment vont faire les gamins avec moins d'heures d'école par jour pour rentrer chez eux, alors que leurs parents finissent toujours au mêmes horaires ? Rester à l'étude/garderie, faire autant d'heures qu'avant pendant 4 jours + une demi journée supplémentaire ?? Je vois d'ici les prévision de bison futé pour les week end : samedi midi noir, dimanche soir noir ? Ou alors rentrer à pied dans les rues ou prendre les transports en commun, ces coupes-gorge gangrenés par une faune d'intouchables qui vote socialiste ? Il parle de "révolution". C'est lourd de sens révolution. Alors déjà il va pas se hisser sur les épaules de ceux qui ont donné leur sang pour la LIBERTE et non pas l'asservissement socialiste. Et ensuite il va nous expliquer en quoi nos gamins doivent faire les frais des conséquences toujours lourdes d'une "révolution", pour une raison autre que le fait de pondre une loi qui porte son nom et qui fasse le contraire de ses prédécesseurs. Suffit pas d'employer un mot un peu glorieux pour qu'on adhèrent tous comme un seul imbécile.

  • Bernard Dobbelaere
    Bernard Dobbelaere     

    pour resumer.. il ne faut pas aller a l ecole trop lontemp.quand on voie ces abrutis du gouvernement qui pondent des lois aussi cons.tout mou ets es copains a .foutre en syrie.ils veulent qu ils y aillent mais qu ils nous laissent tranquilles ces fouteurs de merde

  • Carambar
    Carambar     

    une " réformette " qui coûte cher ! ____ dans les pays du nord : livres fournitures gratuits et prof dédié à chaque élève pas de système de notes mais évaluation ..... LOIN TRES LOIN d'une révolution scolaire

  • gal75
    gal75     

    il faut que le mercredi matin soit non travaillé pour les enfants car 5 réveils tôt consécutifs sera une catastrophes pour les enfants notamment les plus petits... enfin gardons espoir pour la rentrée 2014 car le ministre annonce déjà qu'il y aura des ajustements...

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire