En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pécresse : « Ça tangue. Tous sur le pont ! »
 

Invitée sur RMC jeudi 14 février, Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, évoque l'ambiance actuelle au sein du gouvernement et appelle à l'unité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bebel06
    bebel06     

    Bravo jjduballon, tout est dit.Quant au gouvernement, le Français n'est pas dupe, aprés les municipales remaniement il y aura et sanctions ( type rapport du mégalo Attali) il y aura.Quant au president Bling Bling, il est tranquille jusqu'à la fin de son mandat pour roucouler avec Carla.

  • jjduballon
    jjduballon     

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Comment madame la ministre qui dit "être tous les jours sur le terrain" peut-elle nous dire "de telles énormités"
    Même les sondeurs nous le disent, [la chute de Nicolas n'est-elle pas assez grande pour vous ouvrir les yeux et les oreilles], quand il n'y a pas de capitaine à bord les souris dansent et le bateau tangue!.
    Les français sont plus que choqués par le fait que le Président de la République ne pense qu'à Carla et à ses vacances avec Carla en étalant sur tous les médias le grand luxe dont il jouit alors que de nombreuses et de nombreux français ont faim ou ne mange pas à leur faim?.
    Certes madame la ministre n'a pas faim, mais que faites-vous pour créer une formation psycho-pédagogique de très haute qualité pour les enseignants notamment des Universités françaises?.
    Que faites-vous pour que les diplômes universitaires permettent aux jeunes étudiants diplômés d'obtenir un emploi à leur sortie de leurs UER?, [que fait-on pour cela dans la décentralisation?].
    Que faites-vous pour stopper les énormes gaspillages, [les trous des budgets de l'éducation nationale sont supérieurs à ceux de la Sécu et il n'apportent pas du tout d'améliorations à la qualité des enseignements dispensés aux élèves et aux étudiants et ils ne sont jamais publiés par madame le ministre de l'économie et des finances pourquoi?, "Aux armes contribuables"!], gaspillages constatés dans les U.E.R. et I.U.T., à coups de fausses déclarations, de faux en écritures, de caisses noires, etc.?.
    Quels moyens avez-vous donnés aux administrations centrales pour et éradiquer tout cela?.
    Tout cela est du concret vécu in situ et pas du vent dans les voiles du Yacht de M. Boloré.
    Madame, "un ministre doit être respectueux de la sueur des honnêtes travailleurs d'en bas qui produisent les richesse de notre pays que gaspillent les gens d'en haut".
    A bon entendeur madame le ministre.

Votre réponse
Postez un commentaire