Taxe : pas de "fétichisme du taux" à 75% pour Le Roux

Le socialiste Bruno Le Roux a fait savoir, sur BFMTV, qu’il n’était figé sur un chiffre précis pour la taxation des hauts revenus.

E. M. avec AFP
Le 03/02/2013 à 21:51
Mis à jour le 03/02/2013 à 21:53

Invité de BFM Politique-RMC-Le Point, Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a déclaré dimanche ne pas avoir "le fétichisme du taux" à 75%, tout en affirmant tenir à la création d'une taxation sur les très hauts revenus, pour laquelle le gouvernement doit présenter un nouveau dispositif d'ici fin février.

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici, a confirmé dimanche que ce dispositif, remplaçant celui censuré par le Conseil constitutionnel, serait présenté d'ici deux à trois semaines. La mesure initiale prévoyait une taxe à 75% des revenus supérieurs à 1 million d'euros par an.

"L'important pour moi est qu'il y ait une contribution exceptionnelle qui touche les plus hauts revenus. Si on me dit qu'à 70% il y a une plus grande sécurité juridique qu'à 75%, je ne monterai pas sur ma chaise de président de groupe à l'Assemblée pour condamner ce recul du gouvernement et cela me semblera une grande avancée", a expliqué Bruno Le Roux.

 

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Fruits et légumes: êtes-vous prêt à payer plus cher pour avoir plus de goût?