Pain au chocolat : aucun retrait de plainte selon l'avocate du CFCM

L'avocate du Conseil du culte musulman Khadija Aoudia n'a jamais été mandatée pour retirer la plainte en diffamation contre Jean-François Copé.

L.B
Le 09/01/2013 à 18:35
Mis à jour le 09/01/2013 à 19:26
Khadija Aoudia, avocate du Conseil du culte musulman (Montage BFMTV)

Dernier rebondissement dans l'affaire du pain au chocolat. L'avocate du Conseil du culte musulman Khadija Aoudia assure mercredi soir en direct sur BFMTV n'avoir jamais "reçu de mandat pour retirer  la plainte contre Jean-François Copé". "La plainte a été déposée le 11 octobre 2012 et, à ce jour, les instructions que j'ai reçues sont de maintenir la plainte", poursuit-elle.

La seule éventualité de retrait de la plainte remonte au mois d'octobre. Elle explique que cette hypothèse avait été soulevée dans le cas où le président de l'UMP présentait des excuses publiques à l'endroit de la communauté muslmane. "Aujourd'hui, les investigations sont en cours, mais lors des entretiens de la semaine dernière, il n'a jamais été question de retirer la plainte, excuses ou pas", explique l'avocate.

Cette information a été confirmée quelques minutes plus tôt à l'antenne de BFMTV par Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, à l'origine de la plainte.

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?