Otages français : "les autorités camerounaises négocieraient avec le Nigeria"

Alain Marsaud, le député des Français établis au Cameroun, est resté très prudent, jeudi matin, concernant la libération de la famille française retenue en otage depuis mardi.

E. M.
Le 21/02/2013 à 12:35
Mis à jour le 21/02/2013 à 12:41

Les otages français enlevés au Cameroun libérés selon l’armée camerounaise - 21/02


Otages au Cameroun : Kader Arif revient sur ses propos - 21/02


Il n’y a toujours pas de confirmation au sujet de la libération au Nigeria de la famille de Français prise en otages mardi dans le Nord du Cameroun.

Jeudi matin, le député des Français établis au Cameroun, Alain Marsaud, n’a pas confirmé l’information que la famille aurait pu être recueillie par l’armée nigériane. "D’après ce qu’on nous dit, des négociations ont lieu entre les autorités camerounaises et les autorités nigérianes pour la remise des otages. Si c’est le cas c’est une bonne nouvelle mais espérons que nous ne serons pas démentis. Nous devrions avoir des informations par le ministre de la Défense camerounais dans les heures qui viennent", a-t-il précisé.

 

"Cela ne se passe pas avenue Montaigne"

Il a aussi rappelé le contexte particulier dans un pays comme le Nigeria. "Il faut se méfier de la surenchère en termes d’information dans cette affaire. Nous sommes au Nigeria qui n’est pas forcément une zone de droit. Il y a des militaires qui sont aussi souvent la terreur des populations civiles", explique-t-il.

"Cela ne se passe pas avenue Montaigne à Paris mais dans une zone exposée", a conclu le député.

 

Élections

Les résultats dans votre ville

Toute l'actu Politique

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?