En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
15 pays de l'UE ont déjà accordé le droit de vote aux étrangers aux élections locales
 

1 an après l'élection de François Hollande, RMC passe en revue cette semaine les promesses du candidat et l'action du président. Ce lundi matin, RMC s'intéresse à la proposition 50 du candidat Hollande : le droit de vote des étrangers (hors UE) aux élections locales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

88 opinions
  • exode
    exode     

    Des personnalités "punaisées" sur le mur des cons par des syndicalistes "épinglés" sur la palissade de la bétise !

  • fauve2608
    fauve2608     

    OK si Hollande nous envoie un courrier, que l'on ne l'ouvre pas ok avec toi, mais si on lui en envoyait un courrier (avec sa lettre non ouverte), lui expliquant notre désarroi contre ce vote. Lui disant que déjà que ces étrangers se plaignent pas car la plupart ne paient pas d'impôts, on droit à la CAF car chez eux ils n'ont rien, c'est pour ça qui sont en France etc........Maintenant reste à savoir si on recevra ce courrier!!!! Mais je suis prête à lui envoyer un courrier ou alors aller directement sur son site. QU'est ce que tu en penses?

  • wxc
    wxc     

    Le « mur des cons » dressé par le Syndicat de la magistrature est une affaire très grave qui met à mal la neutralité et l’impartialité des magistrats qui rendent la justice.
    Par ces agissements inadmissibles, ce syndicat prouve qu’il est un organe idéologique, partisan, qui instrumentalise la justice à des fins politiques sectaires. Il dénature l’action de son syndicalisme, qui doit avoir un strict objet professionnel, en outil de propagande politique.
    Les magistrats doivent cesser de faire de la politique au mépris de leur devoir de réserve.
    En conséquence, ce syndicat n’a plus sa place dans la famille des syndicats professionnels en tant qu’organe de défense des magistrats de la justice.

    Il doit être fermement rappelé à l’ordre et respecter les règles du syndicalisme ou à défaut, il doit être dissous en raison de l’atteinte qu’il porte à la dignité même de la justice. Ce mur des cons est un mur de la honte.
    La garde des Sceaux, garante de l’impartialité des juges, doit saisir le Conseil Supérieur de la magistrature dans les meilleurs délais sur cette affaire gravissime.

  • gan
    gan     

    Imaginons un instant cette situation dans le sens inverse ( que n'aurait ont entendu de la part des journalistes si tolérants avec le mur des cons, "surtout quand les cons sont de droite") si les cons avaient été de gauche, et que ce mur était dans les locaux de l'UMP, alors là je peut vous garantir que les journaleux auraient fait du foin, et cela, pendant des semaines.

  • barbo
    barbo     

    Non seulement le Syndicat de la magistrature (SM) ne s’excuse pas de son "mur des cons", mais le Syndicat national des journalistes (SNJ) lui a apporté, ce week-end, "son plus total soutien". S’il fallait établir les liens unissant entre eux ces justiciers aveuglés par leur militantisme, les intéressés s’en chargent. Leur aplomb confirme leur sectarisme et le sentiment de supériorité morale qui les habitent, au prétexte qu’ils combattent la droite. Dans une lettre ouverte adressée à Christiane Taubira, qui a pris ses distances, le SM accuse la ministre d’avoir "cédé à la pression" et "de vouloir réglementer la liberté d’opinion des syndicalistes". Il a néanmoins ôté son fameux "mur" où étaient épinglés, dans un local fourni par la Chancellerie, les proscrits coupables de mal pensé. Quant au SNJ-CGT de France 3, il demande carrément que soit traduit en conseil de discipline l’auteur présumé des images de ce mur, Clément Weill-Raynal, un des journalistes judiciaires de la chaîne. Comme le remarque, lundi dans Le Figaro, Jean-Claude Magendié, premier président honoraire de la cour d’appel de Paris : "En fin connaisseur du trotskisme, le Syndicat de la magistrature a habilement investi les lieux d’influence, l’Ecole nationale de la magistrature en particulier, et s’est assuré de puissants relais dans le journalisme judiciaire et dans les journaux.
    Alors que ce journaliste devrait être félicité par les siens pour avoir permis de dévoiler la partialité et la haine de ces juges embrigadés, il est stupéfiant d’entendre le représentant CGT de la rédaction nationale de France 3 parler d’une "atteinte à la déontologie" et réclamer des sanctions contre le journaliste. "Il a sali la rédaction nationale de France 3", a-t-il déclaré. Le SNJ estime pour sa part que "l’utilisation d’images volées dans un lieu privé, en l’occurrence les locaux du SM, est contraire à la déontologie professionnelle la plus élémentaire". Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu ce même syndicat s’offusquer, par exemple, de la diffusion de conversations privées provenant illégalement de chez Liliane Bettencourt. Mais passons. Ce que cette affaire dévoile, au-delà de la morgue habituelle des donneurs de leçons qui se soutiennent mutuellement, est l’extrême politisation d’un certain nombre de magistrats et de rédactions de l’audiovisuel public. La déontologie consiste d’abord à ne pas s’approprier un bien ou un espace collectif à des fins partisanes ou revanchardes. Trop de juges et de journalistes veulent encore l’ignorer.

  • fauve2608
    fauve2608     

    Non et non et non, au vote aux étrangers, c'est normal qu'ils payent des impôts, étant donné qu'ils travaillent chez nous, mais si ils veulent voter chez nous, et bien qu'ils soient totalement FRANÇAIS.Allez voir chez eux si ils nous laisseraient voter l’enlèvement du voile.Déjà pas mal qu'ils soient en France et qu'ils ont du travail, et que leur famille touche la CAF. Donc je dis encore Haut et Fort NON NON NON au vote DES ETRANGERS.

  • CRT
    CRT     

    !

    > > REVENU ANNUEL

    David PUJADAS …………….. (Environ)………240 000€

    Laurence FERRARI ………….(Environ)………500 000€

    Michel APATHIE…………….. (Environ)………500 000€

    Alain DUHAMEL ……………..(Environ)………240 000€

    Claire CHAZAL ……Hors concours…….(environ)…….. 900 000€


    Tous ces journalistes se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux.


    Au-delà de 3 mois de présence, les journalistes ont droit à la totalité de la rémunération mensuelle pendant 3 mois, ils ont demandé à François HOLLANDE

    de porter la durée à 6 mois.


    Les journalistes en service, victimes d'accidents du travail, de trajet ou atteints de maladie professionnelle contractée à l'occasion de leur travail, conservent

    pour tous les arrêts reconnus par la sécurité sociale comme directement liée à l'accident du travail ou à la maladie professionnelle, l'intégralité

    de leur rémunération dans la limite de 2 ans. Ils ont demandé de la pousser à 4 ans.


    En cas d'incapacité permanente ou partielle telle quelle est reconnue par la sécurité sociale, le journaliste a droit à une PRIORITE DE RECLASSEMENT

    dans une fonction compatible avec son état physique, avec maintien de tous ses droits (y compris la déduction fiscale), notamment en matière de salaire.
    A compter de la date de leur engagement, les journalistes atteints d'une affection de longue durée reconnue par la sécurité sociale entraînant momentanément une incapacité totale d'exercer leur fonction conservent pendant les trois premières années l'intégralité de leur salaire et les avantages fiscaux.
    Ils ont demandé à François HOLLANDE de porter à 5 ans.
    Pour toutes ces raisons, au cours de la dernière campagne présidentielle :
    les journalistes ont plutôt fait l'apogée de F.-Hollande .
    En France tous les salariés sont exonérés de 10 % sur les revenus.
    En France tous les journalistes sont exonérés depuis 1934 d'une réduction supplémentaire
    de 30 % qui s'additionne aux 10 %.
    En 1996, un premier ministre a osé tirer un trait sur certaines niches !

    Une profession va particulièrement se plaindre « LES JOURNALISTES».
    Alain LAMBERT ex-rapporteur du budget au Sénat se souvient :

    « De la hargne de journalistes et de la trouille des politiques».
    Le premier ministre de l'époque avait tenu bon, mais avait offert une première concession à la profession :
    La création d'un fonds budgétaire pour compenser la hausse d'impôt que subiront les journalistes.


    Parallèlement, les négociations étaient engagées avec les syndicats.

    Elles aboutiront sous JOSPIN. Il est décidé :

    De rétablir l'avantage fiscal, sous forme un peu plus juste !

    Au lieu de 30 %, les journalistes pourront dorénavant retirer soi

    7 650 € (50 000 frs de l'époque) de leurs revenus (mesure unique pour les journalistes et les autres Français ---RIEN---).
    Avant les primaires socialistes :
    Les syndicats ont demandé à François HOLLANDE de rétablir les 30% d’abattement ( ce qu'avait refusé N.SARKOZY en 2008 )
    42500 journalistes bénéficieront de cet avantage.

    Quand on pense que le gouvernement a défiscalisé les heures supplémentaires pour les ouvriers et employés !...
    Savez-vous que des proches des journalistes (qui ne sont pas journalistes) se déclarent journalistes sans carte de presse.
    Et maintenant des journalistes de l'audiovisuel ont demandé un abattement supplémentaire

    de 10 % pour des frais esthétiques !
    Messieurs les journalistes : l'information
    c'est aussi parler de vos privilèges, au JT de 20 heures !
    "Moi, Président ......(Normal 1er).................?"

  • picoline11
    picoline11     

    Sachant que les principaux électeurs de Hollande sont les étrangers qui croyaient que le fric allait tomber a flot il se doit de favoriser le droit de vote a ses amis Arabes ..mais dans l'état actuel les caisses sont vides en grande partie grâce aux subventions données aux étrangers qui avec leurs foultitude de gosses leurs multiples femmes nous coute des milliards d'euros

  • épiquoiencore
    épiquoiencore     

    Avec le vote des étrangers Hollande va prendre encore un pet derrière les carreaux. Déjà qu'il n'a que 23% de soutiens !

  • ARIANE38
    ARIANE38     

    OUI au référendum pour toutes les lois importantes qui concernent les Français
    On aurait dû nous demander notre avis pour le mariage pour tous quelle honte On va droit à une Révolution ça va péter et ça fait peur surtout pour nos enfants

Lire la suite des opinions (88)

Votre réponse
Postez un commentaire