En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Nos ancêtres les Gaulois": ce que disent les historiens

Mis à jour le
Nicolas Sarkozy cherche à convaincre son auditoire à Franconville, lundi 19 septembre.
 

En exhumant l'antienne du "roman national", Nicolas Sarkozy interroge les racines de la nation française. Mais, s'il s'attire les foudres des universitaires comme utilisateurs des réseaux sociaux, quelle réalité se trouve derrière ce marqueur idéologique? 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Antoine Mercier
    Antoine Mercier     

    BFM: Il faut vraiment arrêter de citer Mathilde Larrère comme l'historienne impartiale de référence. Elle est l'un des principaux cadres du Parti de Gauche, une proche copine de JL Mélenchon. Compétente, elle l'est sans doute; objective, en aucun cas.

  • bergheim
    bergheim     

    Dans les années 50, notre cher gouvernement national a fait l’erreur on ne peut plus stupide d’interdire de parler l’Alsacien dans les cours d’école. Heureusement que nous étions de parfaits indisciplinés à ce sujet et que nous avons continué à parler notre langue natale.
    Actuellement, l’Alsacien est la langue régionale la plus enseignée en France godverdami.

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    Ma mère est belge, comme étrangère elle m'a interdit d'apprendre le flamand. Je suppose que Sarkozy a voulu dire comme elle "à partir de maintenant tu es français"," les gaulois sont par allégorie tes parents!

Votre réponse
Postez un commentaire