En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hervé Gattegno
 

Le président vénézuélien Hugo Chavez a été réélu dimanche après 13 ans de pouvoir. C’est une figure pour la gauche de la gauche, mais on le présente souvent comme un dictateur. Un portrait à nuancer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Jean Transcene
    Jean Transcene     

    On ne trouve oas de produits venezuelien car l'exportation est quasi inexistante! Voilà la raison. Il ne faut pas dire n'importe quoi. Chavez s'occupe plutôt bien de son peuple? Comment se fait il que plus de 6 millions ne soient pas d'accord avec sa politique? Tous des bourgeois ? Réfléchissez...et dites nous....

  • Jean Transcene
    Jean Transcene     

    ...j'ajoutreais qu'il ne suffit pas d'y mettre les pieds en vacances mais il faut y vivre pour subir les coupures de courant, le manque de médicaments dans les hopitaux, le manque d'approvisionnement en lait, en huile etc.
    Vous relèverez que pour chaque article concernant chavez les commentaires dérivent vers les autres pays? Bizarre non?

  • Jean Transcene
    Jean Transcene     

    Avant de dire que chavez fait profiter le peuple du pétrole, il faudrait peut être se renseigner mieux: il faut savoir que le prix de l'essence n'a pas augmenté depuis plus de 25 ans, depuis qu'un gouvernement a été renversé du jour au lendemain car il voulait augmenter de quelques bolos de l'époque le litre...alors question faire profiter...ce serait plutôt par peur de se voir renverser du pouvoir!!!

  • L'objecteur
    L'objecteur     

    On aura aussi tout lu... Chavez un non aligné? C'est incroyable de voir comment un article orienté peut faire passer un dictateur pour un gars fréquentable! Quel intérêt? ah oui le pétrole... Arrêtez les fantasmes : Chavez a purement et simplement liquidé la liberté d'expression, les chaines sont publiques et seuls les média d'Etat ont droit de citer. Comme j’étais étranger et occidental de surcroit, les autorités ont été obligées de fouiller les boîtes mail de ma compagne...Redistribution des richesses? oui aux sympathisants au régime. Analphabétisation éradiquée? légende. J'y ai vécu plusieurs années et le taux de délinquence m'a fait partir. Corruption socialo-paternaliste oblige et culte de la personnalité du dirigeant ont permis à ce dernier de rester au pouvoir (en restant malin et en ne gagnant pas d'une majorité écrasante pour rester crédible)... Nous pourrions encore en parler des heures point par point tellement le ramassis d'inepties écrites dans cet "article" est scandaleux. Le plus drôle? les enfants de Chavez sont eux dans de bonnes universités aux Etats-Unis!

  • Sous liberté conditionnelle
    Sous liberté conditionnelle     

    Il est de gauche, certes, mais ne brade pas son pays aux sionistes. Il est incorruptible et ça en gêne pas mal.Il s'occupe de son peuple comme il peut (et plutôt bien) parce qu'il ne peut vendre que son pétrole. Les autres produits vénézuéliens sont soigneusement exclus du marché mondialisé. Avez vous déjà vu un fruit ou un objet, quelque chose "Made In Vénézuéla" ? Non. C'est un véritable tour de force que de sustenter x besoins d'un paysquand on sait que maintenant l'Equateur, le Chili, la Colombie, et bientôt (de manière plus évidente) le Brésil, sont devenus des succursales US. Tout le monde sait que les US ont basé l'artillerie lourde à la frontière avec la Colombie pour envahir le pays dès qu'ils auront un prétexte "présentable" pour l'opinion mondiale. Il fait pas bon de ne pas vouloir s'aligner sur l'Oncle Sam. Cuba en sait quelque chose.

  • STARLIGHT
    STARLIGHT     

    Tant qu'on a pas mis les pieds dans un pays, c'est très facile de boire les inepties de la télé-réalité française (journaux télévisés, documentaires...)

  • forgaia
    forgaia     

    Quand vous allez dans le Sud Est du midi de la France, J'en doute??? En fait le mot démocratie est affaire de chacun, pour les peuples ce qui est intéressant est :Auront-ils encore l'argent pour se nourrir demain? Cela aussi nous pouvons nous le poser!

  • DemocRassie
    DemocRassie     

    Le pétrole ? Chavez en fait profiter le peuple venezuelien. Chez nous, cette semaine, l'essence a augmenté, entre autres.

  • OKOPKPOKPO
    OKOPKPOKPO     

    Juste une précision... la Russie est infiniment plus démocratique que la France, car là-bas, les médias d'opposition ont le droit d'exercer. Ensuite, pour les élections, il faudra installer des caméras dans les bureaux de vote comme en Russie, ensuite, la France et le "cercle de la raison UMPS" pourra critiquer. J'ai vu personnellement une fraude dans mon bureau de vote en France... et même si ça plait pas aux états occidentaux et aux organisations "étrangères" qui oeuvrent en Russie, le peuple est en majorité derrière leur Président. L'opposition pro-occidentale représente moins de 10% de la population, le reste de l'opposition soit 30% est soit communiste soit ultra-nationaliste.
    Viva Chavez et tous les non-alignés...

  • deyclavie
    deyclavie     

    M. Gattegno, votre article démontre un beau progrès dans la critique journalistique en France, et une rare honnêteté concernant la politique Venezuela. Peut-être prenez-vous des risques en adoubant la politique d'Hugo Chavez... un bémol cependant, le Venezuela fut un temps, 1er producteur de pétrole dans le monde bien avant l'arrivée au pouvoir du Comandante au pouvoir. Les USA se servaient allègrement sans en faire profiter la population qui s'appauvrissait. Toute l'asphalte new-yorkaise provient du pétrole vénézuelien. Donc, quand vous pointez du doigt la dépendance du Venezuela au pétrole, c'est un pléonasme. Combien d'écoles, d'universités (une 50 aine, série en cours), de missions locales ont été créées grâce à la manne pétrolière. Bien au contraire, c'est une chance d'affirmer notre indépendance face aux assassins qui ne font même pas bénéficier le (mauvais) fruit de leur guerre (ex-Irak, Lybie) à leurs citoyens (Cf. prix de l'essence). Secundo, que fait un enfant que l'on isole ? il se radicalise. Les "mauvaises fréquentations" de Chavez sont dues à une politique de guerre, de colonisation, de tueries (viols, exactions) des pays occidentaux et des USA-Israël : semer la confusion, y mettre des radicaux islamistes pour troubler l'ordre des pays des soi-disant "dictateurs". Bizarrement, ces mauvaises fréquentations et cette puissance pétrolière ne l'ont jamais incité à provoquer hautainement son pays et ceux des autres.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire