En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les déclarations de Nicolas Sarkozy mercredi ont satisfait à droite, et indigné à gauche.
 

Au lendemain des déclarations de Nicolas Sarkozy, la droite affiche son soutien à l'ancien président dans sa mise en cause de la justice. La gauche, peu surprise, relève des "intimidations" et des "insultes" à l'encontre du gouvernement et des magistrats.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • boris2749
    boris2749     

    Sarko soutenu par morano et puis par.... et puis par.... pas grand monde et du bout des lèvres. Sarkozy t'es fini !

  • boris2749
    boris2749     

    Ce pseudo ne peut-être un nom. Pôôôôvre heyball son idole n'est plus sacrée.

  • boris2749
    boris2749     

    Explications rejetées. Qu'on lui coupe la tête.

  • boris2749
    boris2749     

    Sans lire l'article : J'abuse.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ni votre titre. Vous êtes spécialiste des "titres" sur BFM.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Parce que c'est votre vrai nom Metredaicaule peut être ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Jouer les faux surpris ne vous rend pas honneur ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Est-vous sérieusement en train de vous étonner que les politiques de gauche restent à gauche et les politiques de droite restent à droite ? Le but de Sarkozy était de s'expliquer devant les électeurs.

  • cat de trot
    cat de trot     

    On peut tout de même se poser une question ...Hollande n'aurait-il pas créer ce nouveau pöle financier avec des juges bien ciblées à gauche uniquement pour Sarko et l'empêcher de revenir en 2017 ! il a vu que Bettancourt, Tapie, Karachi,...ne marchaient pas et que l'on ne trouvait rien contre lui...alors restait Kadafi...les juges du pôle financier n'hésitent pas alors à installer des écoutes pendant des mois...à écouter les conversations d'un avocat avec son client...et comme ils ne trouvaient rien sur Kadafi ils ont trouvé cette histoire de demande d'informations de Sarko auprès de son avocat dans son dossier pénal....mais n'est-il pas normal qu'un client fasse une telle demande...cela arrive tous les jours...quant au secret de l'instruction il est bafoué à longueur de temps par les journalistes Mediapart and Co...comment expliquer que des photographes et journalistes se trouvaient devant le domicile de Sarko mardi matin ?...ce qui est certain c'est que dans ces affaires beaucoup de choses ne sont ni claires ni normales....

  • danytou
    danytou     

    +10000000000000000000

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire