En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy le 25 octobre 2016 à Paris
 

Nicolas Sarkozy a estimé ce mercredi que l'alliance scellée entre son rival à la primaire de la droite Alain Juppé et François Bayrou était une erreur. Évoquant un nouveau "Fessenheim" et une majorité prise en "otage" par le centriste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • L'ardechois
    L'ardechois     

    Oui oui
    Le "ni ni"

    Mais vu autrement que par Sarko et sa bande :
    Une autre vision du "ni ni" :
    Ni Sarko
    Ni Hollande
    L'essentiel est là !

Votre réponse
Postez un commentaire