En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mayor of Nice and French right-wing Les Republicains (LR) party's top candidate for the regional election in the Provence-Alpes-Cote d'Azur region, Christian Estrosi, delivers a speech during a meeting as part of the electoral campaign on November 26, 2015 in Avignon, southern France.
 

Le conseil municipal de Nice a élu ce lundi matin comme maire Philippe Pradal (LR), jusqu'à présent 1er adjoint de Christian Estrosi, qui avait démissionné début juin en raison de la loi sur le cumul des mandats, mais devient premier adjoint.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • normand
    normand     

    estrosi = vaste fumisterie il demissionne de son poste d e deputemais est le supleant de celle qui est elue a sa place,il demissionne de son poste de maire pour devenir premier adjoint quelle mascarade ses elus qui votent les lois sont les premiers a tout faire pour les contourner un mandat reste un mandat alors si il y cumule avant il y a toujours cumul apres car il a encore ses postes d'elus

  • claude77777
    claude77777     

    Ben oui toujours et encore du copinage

Votre réponse
Postez un commentaire