En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Nice: "la colère est légitime mais elle ne peut dégénérer dans la haine et la suspicion" pour François Hollande

En Dordogne, le président a précisé que 15 victimes de l'attentat du 14 juillet étaient encore entre la vie et la mort
 

Six jours après l'attentat qui a tué 84 personnes à Nice, François Hollande a dit comprendre la colère mais que celle-ci ne pouvait pas "dégénérer dans la haine et la suspicion" mercredi 20 juillet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire