En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Face aux intempéries qui touchent le Nord de la France, Jean-Marc Ayrault active la cellule interministérielle de crise de la Place Beauvau.
 

Alors que le chaos règne dans les transports du pays à cause de la neige, Jean-Marc Ayrault a décidé d'activer la cellule de crise de la place Beauvau.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

44 opinions
  • TONNERRE
    TONNERRE     

    Vive le Coq gaulois ... au 21ème siècle, toujours les deux pieds dans la m..... !

  • buster20
    buster20     

    Nos élus qui se gavent en rémunérations dans toutes sortes de commissions viennent de prouver leur inutilité . Les coupes de personnels sur les agents de terrain c'est parfait mais aujourd'hui qui va déneiger ? ceux qui palabrent dans les réunions ?Même une simple pelle a besoin de quelqu'un pour tenir le manche.

  • valeriebelle
    valeriebelle     

    Il est tellement plus facile de "POURCHASSER l'AUTOMOBILISTE".......que de déclarer la guerre à .......LA NEIGE!-et nous sommes en 2013(je crois)........

  • fannni
    fannni     

    Depuis quand les personnes responsables de leur région, de leur commune ne peuvent pas prendre leurs responsabilités, la il ne s'agit pas de parti politique mais de responsabilité de chacun. Ils sont payé à quoi faire tous ces responsables, s'ils ne sont pas capable de gérer une situation qu'ils démissionnent, on va pas continuer à payer des gens une éternité pour se renvoyer la balle entre partis politiques, au lieu de régler vos comptes, occupez vous des Français !

  • passo
    passo     

    et oui et à 8 heures ce matin: des milliers de gens encore bloqués avec des enfants parfois par - 10! avec seulement une bouteille d'eau!!! elle a servi à quoi cette cellule de crise???? l'armée ne pouvait pas être dépéchée sur ces zones en priorité??? pour dégager ces gens,,???? et Valls qui n'en parle pratiquement pas!!!! une belle gestion encore une fois!!! et ils veulent donner des conseils??? ou critiquer??? qu'ils sortent déjà les milliers de gens qui sont bloqués!!!! il n'y a même pas de sel à certains endroits pour traiter les routes !!!!!! ils ont laissé passer les voitures sans problème alors que cela était déjà difficile , pour arriver à cette situation!!!!

  • Romain Blanquart
    Romain Blanquart     

    Si on ne doit pas aller travailler, qui nous paye notre journée de salaire sucrée ? M.Ayrault

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Ne sachant pas, j'imagine que devions en balancer lorsqu'il n'y avait pas de neige... Plus rien n'étonne.

  • Doki61
    Doki61     

    L'endettement a été régulière depuis 1973, sauf sous Sarko où nous avons plongé, et pour la différence d'avantages entre privé et public, il faut tout de même se rappeler que ceux du privé lançaient des pierre à ceux du public qui tentaient de ne pas trop perdre, ou quand il défendait les retraites de tous d'ailleurs, et même quand il perdait des jours de salaires pour le système de retraite qui n'est pas le sien. L'union fait la force, mais l'individualisme et le matérialisme (pas de grève car voiture, télé ... à crédit) de ceux du privé (dont je fait parti), est incapable de le comprendre, donc tant qu'à chaque fois que le privé se prendra de bonne baffe, il tendra l'autre joue, il n'aura que ce qu'il mérite non ? Est ce pour autant la faute de ceux du public qui ont sacrifié des journées de salaires pour protéger leurs acquis ?

  • Doki61
    Doki61     

    Et aussi plus facile que ces 15 dernière années de privatisation, non ?

  • Doki61
    Doki61     

    S'ils annoncent officiellement que le nord du pays est bloqué, c'est déjà un bon début pour défendre ceux qui resteront chez eux en cas de pénalité. Ça pourrait d'ailleurs être considéré comme du chômage technique, pour une fois que ce sont les employés et non les employeurs qui ont un problème technique.

Lire la suite des opinions (44)

Votre réponse
Postez un commentaire