En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marine Le Pen
 

La présidente du FN, Marine Le Pen a critiqué les mesures d'assouplissement des critères de naturalisation annoncées ce jeudi par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

38 opinions
  • klauss
    klauss     

    et qui ne veulent pas s'intégrer

  • HeyBray
    HeyBray     

    il y a quarante ans ! le chômage était presque nul ! réveillez vous !

  • jojobbb
    jojobbb     

    Il y a trop de travail en France !

  • ASCANE
    ASCANE     

    les gens qui vivent avec la haine d épidermes différent ne sont pas dignes de se regarder dans une glace et devrait se poser la question de leurs réelles origines. Ce sont des dechets de l humanité qui ont favoriser l accession au pouvoir de tous ces régimes totalitaires qui détruisent l homme et le mènent a sa perte

  • ASCANE
    ASCANE     

    ils viennet manger le pain des Francais, les etrangers!!!!!!!
    alors , l étranger est parti.
    et depuis, on ne mange plus de pain, c était le boulanger.
    brave Fernand Raynaut , déja en son temps , il avait compris la bétise d une minorité d abrutis

  • siboma
    siboma     

    Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays
    Article 14-1 de la Déclaration universelle des droits de l'homme

  • keops
    keops     

    "Les socialistes, c'est comme Christophe Colomb, quand ils partent, ils ne savent pas où ils vont et, quand ils arrivent, ils ne savent pas où ils sont".

    D’où l’invention du G.P.S !

  • contrelesabusdepouvoir
    contrelesabusdepouvoir     

    Pauvre France, pauvres français, on va droit au mur... Le nombre de personnes sans domicile fixe, de chômeurs et de salariés pauvres sans compter les immigrés dans des squats ou des logements payés par l'Etat, ne cessent d'augmenter tous les jours. Il y a aussi une véritable carence de logements sociaux pour lesquels les loyers progressent trop et les habitations sont laissés dans des états de délabrement, beaucoup également attendent toujours de bénéficier d'aides qui leurs sont refusées même s'ils en ont besoin car d'autres sont privilégiés, les taxes ne manquent pas et montent toujours plus et pendant ce temps la présidence et le gouvernement ouvrent encore plus la porte à l' immigration, ils refusent de taxer les oeuvres d'arts et la redevance TV pour les résidences secondaires pour choisir de taxer plus les petits salariés et retraités. Et dans quelque temps ce sera l'augmentation de la CSG et la TVA qui ont un impact majeur déjà sur le budget des pauvres et salariés/retraités pauvres. Au lieu de diminuer par deux le nombre de ministres, de députés, de sénateurs, de conseillers régionaux et départementaux, des maires, adjoints et conseillers délégués qui sont financés par nous tous ; faire aussi de véritables économies dans les privilèges, etc. en prenant l'exemple sur la Suède ! Mais ceux qui se considèrent comme les élites ne veulent surtout pas perdre leurs bénéfices et avantages en tout genres !

  • erwan75
    erwan75     

    Enfin faut il rappeler (apprendre pour certains) que c'est la législature issue des élections législatives du 3 mai 1936 qui avaient vu la victoire du Front populaire qui vote le 10 juillet 1940 les pleins pouvoirs à Pétain ... Ce sont encore de grands "résistants" de gauche comme Laval, Papon, Bousquet (des grands amis de Mitterrand) qui se sont les premiers "révoltés" contre de grands "terroristes" de droite comme De Gaule ... allez un peu de lecture ne vous fera pas de mal : http://filz.fr/d4z63d

  • erwan75
    erwan75     

    Quant à vos gens de gauche qui se seraient les premiers "révoltés contre les nazis": foutaise ! les 50 millions de morts de la guerre de 39-45, ne le doivent qu'à ces fumeux "pacifistes" qui n'étaient autres que des gauchistes et qui inspirèrent à Churchill la fameuse phrase : « Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. »

Lire la suite des opinions (38)

Votre réponse
Postez un commentaire