En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Christian Saint-Etienne sera tête de liste UDI à Paris.
 

L'économiste sera la tête de liste de l'UDI pour les prochaines élections municipales à Paris, où il se présentera dans le IXe arrondissement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Elizabou
    Elizabou     

    On a besoin de gens sensés pour faire de la politique. Je lui souhaite bonne chance. Je vois chaque jour autour de moi les difficultés des français. Que l'état se serre la ceinture au lieu de serrer celle des français ce qui est de plus en plus catastrophique.

  • berard
    berard     

    Quand on voit la détérioration de la France depuis 40 ans; rien que le nom d'économiste me fait doucement marrer ;

  • Alfred2
    Alfred2     

    Pour l'avoir entendu plusieurs fois à l'émission "C dans l'air" d'Yves Calvi sur la 5, voilà un homme plein de bons sens. Il se démarque très nettement d'une ribambelle de politicards toxiques trop souvent présents sur nos écrans. Je lui souhaite de réussir dans sa démarche.

  • erwan75
    erwan75     

    Il ne pourra de toutes façons pas faire pire que l'équipe actuelle : "Dans un livre intitulé Comptes et légendes de Paris, Bilan de la gestion Delanoë (2011), le journaliste Dominique Foing analyse, sur la base des rapports de l'Inspection générale de la Ville de Paris et de la Chambre régionale des comptes d'Île-de-France, la gestion des années 2001-2011 de la ville de Paris : les dépenses municipales auraient augmenté de 44,45 % (« le produit fiscal collecté sur les contribuables parisiens est passé de 1,7 milliard d'euros au budget 2001 à 2,5 milliards au budget 2008 soit 47 % d'augmentation »), signifiant une hausse des impôts pour les ménages parisiens de 70 % entre 2001 et 2011 ; les dépenses de fonctionnement se seraient accrues de 2 milliards d'euros, la dette, relativement faible en 2001, a augmenté d'un milliard d'euros. Dominique Foing met également en avant l'absentéisme des employés municipaux, trois fois supérieur à celui des personnels des entreprises privées de la capitale (« un employé de la mairie travaille en moyenne un jour sur deux ! »)" ... :)

  • vauban
    vauban     

    NKM pour l'ump, Hidalgo pour le ps, normalement il devrait y avoir Rama Yade pour l'udi

  • Mirabel
    Mirabel     

    Enfin quelqu'un qui tient la route !!!!!!!!!

  • danton
    danton     

    Boorlo est déçu , ce type ne boit pas assez ...

Votre réponse
Postez un commentaire