En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy lors du meeting de NKM à Paris, le 10 février 2014.
 

Selon "Libération", l’ancien président s’est affiché avec David Lisnard, soutenu par François Fillon. Et a ainsi désavoué Philippe Tabarot, le protégé de Jean-François Copé.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • AUTREMENT DIT
    AUTREMENT DIT     

    LES AMITIES ASSASSINES CONTINUENT AU SEIN DE L'UMP. Diviser pour mieux régner, cela dure depuis la Grèce antique. Une fois écarté COPE, à mon grand soulagement, restera plus qu'à faire un croc en jambe à celui qu'il a asservi pendant de longues années, incapable de se révolter et HOP!! le tour est joué, les autres sont trop mollusques pour oser bouger. 2017, la stratégie de "l'amitié" devrait l'emporter sur la démocratie.

  • boris2749
    boris2749     

    Une situation claire à n'en pas douter.

Votre réponse
Postez un commentaire