En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a dévoilé la taxe sur les transactions financières de 11 pays. "Voilà l’Europe dont je rêve", a-t-il dit sur RMC
 

Invité mercredi matin sur RMC et BFMTV, Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et des Finances, a dévoilé le calendrier de la taxe sur les transactions financières, adoptée mardi par 11 pays de l'Union européenne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • joyeuse
    joyeuse     

    taxe sur les transactions pourquoi pas 2017 les "petits français",là oui C'est vite fait pas de temps à perdre on nous prend pour des pigeons c'est vraiment une bande nases tous ces gouverneux qui commencent par se remplir les poches et pensent aux autres après.

  • jospic
    jospic     

    "fin 2014" seulement!!!! eh!bien ils en mettent du temps à la mettre en place leur taxe.par contre,pour taxer les "petits français",là c'est mis en place immédiatement.

  • jospic
    jospic     

    " fin 2014" seulement!!!! eh!bien,ils en mettent du temps à la mettre en place leur taxe.par contre pour taxer les "petits français",là c'est mis en place immédiatement.

  • Goulabert
    Goulabert     

    A part créer des impôts qu'est-ce qu'il sait faire ce guignol parasite ????????

  • limpkin
    limpkin     

    T'a pensé à payer ta
    Taxe foncière
    Taxe immobilière
    Taxe professionnelle
    Taxe sur le personnel
    Taxe d'apprentissage
    Taxe si t'es pas sage
    Taxe sur tout ce qui bouge
    Sur tes clopes et sur ton rouge
    Sur tes cachets d'aspirine
    Sur ta vodka et sur ton gin ah ! ah !
    Majorations relevées
    Vignettes et timbres fiscaux
    Cartes grises et assurance auto
    droit d'immatriculation, PV
    Crache, crache
    Essence, péage, héritage, partage, mariage, concubinage
    On est là à tous les étages

  • lapsus
    lapsus     

    Tout a fait d'accord pour mr Calvi sur l'A5. Il est capable avec son petit sourire et ses remarques subtiles pleines d'humour de ramener les personnes sur l'objet du débat. Cela s'appelle du grand art. Avoir l'esprit vif et réactif n'est pas permis à tout le monde, moi y compris. Cependant même si je n'approuve pas Mr Bourdin par sa façon de procéder qui ressemble parfois à ces camelots de foire qui brisait de la vaisselle pour attirer le chaland, il ne faut pas pour autant le snober car en même temps nous snobons les invités. C'est donc pour cela que j'écoute souvent à 8h30 quand la personne est de taille à s'opposer et a de l'épaisseur. Ce matin nous avions l'impression d'avoir un serveur de soupe devant un brasseur de vent. Quand les questions se faisaient précises ( accordons cela à Mr bourdin), mr Moscovi déclamait que nous allions le savoir prochainement. En fait il affirmait, jugeait, mais ne prouvait rien et surtout n'apportait acun élément sérieux. Mais que pouvions nous attendre de plus, cela fait 9 mois que nous avons cette comédie et que malheureusement les gens devant la peur qui les saisit n'osent plus rien dire.

  • je rigole pas
    je rigole pas     

    Taxe sur les transactions financières: Rendons à Sarkozy ce qui est a sarkosy Sarkozy, avec le soutien d’Angela Merkel, a longtemps plaidé pour qu’une taxe sur les transactions financières soit mise en œuvre au niveau européen. On peut même dire qu’il en était un des plus farouche partisan et qu‘il l’a promu, certes tardivement, mais avec une étonnante conviction.


    Dés septembre 2011, alors que François Hollande était encore en campagne pour les primaires socialistes, la Commission Européenne avait présenté une proposition complète de taxe sur les transactions financières dans l’Union Européenne. Avec comme objectif de mise en oeuvre, Janvier 2014.


    Début Mai 2012, alors que François Hollande n’était même pas encore élu, cette même Commission a publié des notes explicatives destinées à apporter des clarifications sur la façon dont la taxe pourrait fonctionner.


    Toujours en Mai, alors que François Hollande se remettait à peine de son élection, c’est le Parlement européen qui a adopté une résolution législative sur la proposition de directive du Conseil établissant « un système commun de taxe sur les transactions financières ».
    Dès Janvier 2012, et devant les réticences de plusieurs pays dont en premier lieu la Grande-Bretagne, Sarkozy s’est décidé à la mettre en application tout seul, espérant ainsi provoquer un effet d’entrainement. En Janvier 2012, il a donc annoncé l’instauration de la taxe en France sans attendre le reste de l’Europe.
    Compte tenu des adaptations à réaliser dans les systèmes des établissements financiers et des points juridiques à traiter, il a été décidé qu’elle prendrait effet à partir du 1er aout de cette année.


    Cette taxe n’a, bien évidemment, pas été remise en cause par le nouveau gouvernement qui n’a fait qu’en relever le taux essentiellement parce que les recettes fiscales générées s’annonçaient beaucoup plus faibles que le milliard annuel initialement prévu par les experts de Sarkozy.


    Et pour ceux qui considéraient que le taux était insuffisant, il faut savoir que d’une part, 0,1% était le taux initialement prévu dans le texte de la Commission Européenne et d’autre part, que la France étant le seul pays à appliquer la taxe, un taux trop important eut été pénalisant pour son activité financière.


    Au niveau européen, le processus a ensuite suivi son petit bonhomme de chemin.


    Depuis, certes François Hollande a pris le relai, mais sans avoir grand-chose à faire puisque le processus était déjà bien sur les rails. En Septembre 2012, 11 pays se sont déclarés intéressés par cette taxe qui devrait être adoptée dans le cadre d’une procédure européenne un peu particulière dite de « coopération renforcée » qui faute d’unanimité doit permettre de l’appliquer dans un périmètre de pays réduit.


    Tout cela pour dire que si la taxe sur les transactions financières voit le jour en Europe, il faudra en féliciter ou en faire le reproche, selon que l’on en est partisan ou non, à Nicolas Sarkozy et non pas au gouvernement socialiste. Gageons pourtant que lorsque cela se fera, les socialistes ne manqueront pas de s’en glorifier et d’en tirer un profit politique à la hauteur de la popularité de cette taxe dans l’opinion.


    Gageons également, que Nicolas Sarkozy ne sera jamais cité.


    Gageons enfin, qu’il n’y aura pas grand monde pour leur répondre qu’ils n’y sont pour vraiment pas grand-chose.


    Rien de grave évidemment mais il est important de ne pas refaire l’histoire et de rendre à Sarkozy ce qui est à Sarkozy et à Hollande ce qui est à Hollande d'autant que ce ne sont pas les taxes à revendiquer qui lui manque.

  • RVLH83
    RVLH83     

    Quand je mets bêtement de l'argent sur mon livret A (dont on baisse le revenu déjà ridicule), quand je retire de l'argent de mes placements? Comme maintenant rds et csg et quoi encore? Si c'est pour faire payer les spéculateurs ok, si c'est encore pour racketter l'épargnant, halte au feu! Néanmoins, il faut rappeler que la situation fait suite à 15 ans de gouvernement de droite

  • ANGERS49
    ANGERS49     

    Merci à RMC d'avir remis cettre INFO et les réactions sui vont avec .

  • Alexis16
    Alexis16     

    J'aurais bien voulu que Monsieur BOURDIN demande à notre cher ministre combien a coûté le déplacement de 400 députés + 20 Ministres pour aller faire la fiesta à Berlin ! Laisse moi rire !! Je croyais que l'état s'efforce de faire les économies ?? Encore une fois, ce sont les contribuables qui financent les loisirs de nos élus. Tous nos élus vivent au frais de la République, ils ne soucient guère de la réalité de leurs concitoyens. A quand le peuple dans la rue pour autre chose que si Pauline peut se marier julie et Pierre peut se marier avec Jacques.... Réveillons nous la FRANCE est en péril. Il ne faut compter sur les journalistes pour poser la bonne question.

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire