En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances
 

Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, invité sur RMC et BFMTV ce vendredi a assuré que le projet Ulcos verrait le jour sur le site de Florange. Il a aussi défendu avec fermeté l’accord conclu entre le Premier ministre et Mittal, assurant que Jean-Marc Ayrault n’est ni « un menteur » ni « un naïf ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • fils spirituels
    fils spirituels     

    on se demande si ces ministres savent compter????
    faites appel au bon sens paysan ou aux auvergnats ils vous apprendront ce qu'est un chou!!!!souvenez vous de giscard , à l'epoque les caisses étaient pleines!!! puis vint le tonton en 1981 qui les a vider avec l'immigration et ses consequences.et aujourd'hui ce sont les fils spirituels qui veulent appliquer.

  • Euroscachcach
    Euroscachcach     

    Encore un gouffre financier; faut bien remplir les comptes offshores ..

  • erwann 32
    erwann 32     

    Mr vous pouvez ne pas être d'accord sur Mr Debré en tant que politique , mais traiter de pourri un chirurgien qui quand même sauve des vies c'est autre chose. Vos potes socialos qui eux bouffent notre avenir franchement n'ont pas de leçons à donner. Alors quand vous irez comme moi confier votre vie à des chirurgeiens comme Mr debré vous les traiterez de pourri parce qu'ils votent à droite ! La politique est une chose, mais le respect en est une autre et votre éducation en la matière n'a pas été faite ; En plus sachez que moi je ne suis pas à l'UMP , et Fabius lui il est blanc !!!!

  • LOR1
    LOR1     

    Après le projet Ulcos, voilà le projet Enculos ... Et là ça va passer difficilement!

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    A part cela sa parole vaut de l'or. C'est un peu mieux.

  • Pierre 62
    Pierre 62     

    A part ce là sa parole est d'or.

  • ULCOSALADECHARGE
    ULCOSALADECHARGE     

    A BIEN RETENU LA LECON SUR LE MENSONGE ET LA DISSIMULATION .ASSENER ETR REPETER DE GRANDS MOTS NE VA PAS RESOUDRE LE PROBLEME

  • JEUDEDUPES
    JEUDEDUPES     

    CAR ON VOIT DEJA LES RESULTATS DE LEUR TOTALE INAPTITUDE A GERER LES GRANDES AFFAIRES DE LA FRANCE.MAIS POUR ENFUMER LES FRANCAIS AVEC LE MARIAGE POUR TOUS,LES SALLES DE SHOOT,LE SOUTIEN SCOLAIRE AUX NULLARDS,ET ENCORE ET ENCORE,LA, TOUT LE PS EST FABULEUX

  • Alain Dustrie
    Alain Dustrie     

    Le jour où les Hommes politiques diront la vérité et connaitons les réalités économiques alors la France avancera. Sur le dossier de Florange tous les experts économiques (et les moins experts) sont unanimes pour dire que la filière de la métallurgie est amenée à se réduire dans les prochaines années. De même, de nombreuses personnes démontrent que le projet Ulcos sur le long terme n'est pas viable.Florange est condamnée. Mais ça le gouvernement s'en tape puisque dans cinq ans ils ne seront plus au pouvoir.On peut repprocher également aux syndicats leur manque d'anticipation et leur pro-actvité, ils ne réagissent que lorsqu'il est trop tard. La reconversion des salariés aurait dû être anticipée, négociée il y a déjà plusieurs années...

  • qljdfhlksdjfhlqdaz
    qljdfhlksdjfhlqdaz     

    Encore des blablas du gouvernement... Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent... Ca fait des années que les politiques nous mentent, comment peut-on les croire aujourd'hui ? Avec le Pacte Budgétaire, le MES, L'UE, et les marchés qui prêtent de l'argent à la France le gouvernement, pour Sarko ça aurait été pareil, devra faire les réformes qui ont été déjà entreprises en Italie, Grèce, Espagne et Portugal. Il n'y a aucune illusion à se faire : l'économie est dans les mains de la finance internationale et les gouvernants, quels qu'ils soient, n'ont aucun pouvoir : pouvoirs qu'ils ont laissés aux banques et aux financiers (c'est la mondialisation qu'ils ont voulu)

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire