En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Moralisation de la vie politique: 10 députés appellent à la fin de leurs "privilèges"

Mis à jour le
Vers la fin des privilèges des députés? C'est ce que réclament dix élus, de droite et de gauche.
 

En plein débat sur la moralisation de la vie politique, dix députés, de droite comme de gauche, proposent leurs solutions dans "Le Nouvel Observateur", notamment abolir les "privilèges" liés à leurs fonctions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

45 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Les frais de mandat des élus français : déjà un scandale. Un mandat de sénateur de six ans offre une pension mensuelle de 1 932 euros ; deux mandats, 3 096 euros. La pension moyenne atteint... 4 644 euros"

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Ce sont eux les élus les responsables de l'endettement de notre pays, Cela ne les choque pas que le "Sénat" dispose d’une grosse cagnotte de 1,5 milliard d’euros SUR LES DENIERS PUBLICS à laquelle il refuse de RENDRE afin de contribuer à l’effort national. Allez !!!!!!!!!!!!!, encore un petit effort... pour ruiner la France !!!!!!!! Vous êtes sur la bonne autoroute

  • ALBATOR
    ALBATOR     

    quand le fruit est pourri, c'est la poubelle et rien d'autre.

  • Max 85
    Max 85     

    Encore un pétard mouillé car les 569 députés restant ne vont certainement pas être d'accord...On oublie pas que pour leurs augmentations et leurs retraites ils ont voté à l’unanimité...

  • Critique38
    Critique38     

    l'abolition des privilèges des parlementaires (et il y'en a surement d'autres) serait équitable et permettrai à l'ensemble des citoyens de se sentir réelement représenté.

  • Guillaume Louis
    Guillaume Louis     

    ya un truc qui me choque là !!! l’abolition des privilèges a été prononcé le 4 Aout 1789 ... on y étais donc revenu aux privilèges des grands seigneurs ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_du_4_ao%C3%BBt_1789
    ha, bai oui, et personne ne disais rien ... @ timinet: on a pas dit qu'il ne fallait plus les payer, ni leurs donner de retraites, c'est juste pas normal qu'ils aient tant de privilèges que ça, et a voir si ils sont tous justifiés ...

  • sarah040000
    sarah040000     

    si enfin certains parlementaires pouvaient se joinrde à ce mouvement peut être enfin y verrions nous plus clair ..il a forcement et mathématiquement enrichissement ...de par les cumuls..alors non cumul des mandats, supprimer les primes non fiscalisées, leur cagnotte c'est indécent ..oui à WAUQUIEZ mais quid des autres !!!!!le non cumul des mandats et tous les privilèges inclus !!!! et limite dans la durée des mandats , soit deux mandats maxi , et pas 30 ans comme dans certaines mairies, départements ou régions, les hauts fonctionnaires aussi doivent démissionner de la fonction publique ce sont eux qui sont les plus attachés à cette manne financière des parlementaires..... et bien sur le régime des retraites qui est scandaleux

  • timinet
    timinet     

    Bravo la démagogie! A parier que les 10 sont suffisamment riches pour ne pas avoir besoin ni de salaire ni de retraite. A l'avenir seuls les riches pourront se permettre d'être député, ministre, etc... Ouf! On sera enfin entre gens de bonne compagnie. Un système plus fort encore que le régime censitaire de Napoléon III!

  • c j p
    c j p     

    Merci, Mr Laurent Wauquiez, et je ne suis pas de droite, mais avec plein de bonne propositions comme sa, je vais le devenir. Merci

  • jojobo
    jojobo     

    Conflit d'intérêts!!! Les députés vont pas se tirer une balle dans le pied!!! Et puis c'est justement pour tout ça qu'ils veulent se faire élire . Le peuple français c'est le cadet de leur souci. Il devrait y avoir un référendum pour tout ce qui les concernes pécuniairement. Surtout les retraites le plafonnement des indemnités et le régime fiscal. Trois urnes question 1 question 2 et question 3. C'est au peuple de décider comment ses représentants doivent être rémunérés et no a eux de s'autopayer et s'autoimmuniser et s'autoprivilegier....

Lire la suite des opinions (45)

Votre réponse
Postez un commentaire