En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud Montebourg s'en est de nouveau pris à la Commission européenne.
 

Le nouveau ministre de l'Economie, invité du JT de France 2, a fustigé jeudi le bilan "pas brillant" de la Commission européennes. Il a également rendu hommage à Manuel Valls, un homme "passionnément de gauche", selon lui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • canardeur
    canardeur     

    tandem de choc,ca fait rire,les deux vont finir de couler la France,au vu de leurs résultat sur l emploi,et le redressement des entreprises,et maintenant le valls,faut se préparer a resserrer d un cran la ceinture

  • EGLI
    EGLI     

    quel rigolo ! et puis il n'oublie jamais la démagogie ! seul son ego n'est pas mince

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Erreur l'emsemble des èlus tout partis confondus ( senateurs deputés)selon le secret du vote et la majorité des 2/3. le cac 40 se sont achetés les marchés publics. Puis sont arrivées les autres entreprises pour occuper la macher de 100 millions de citoyens ( et oui on oublie de le dire) Le PS de Mitterant n'a jamais chercher à imposer le livre blanc du chapitre social que Delors (10 ans prèsident de la Commission) voulait pour contrecarrer l'ouverture du travail en 1992! Montebourg oublie de prèciser car il devait ettre trop jeune à cette èpoque où le fric coulait a flot! Oui la droite européenne aura minimiser le social, et à qui la faute? Au PS ! Chirac a cherché a faire entrer rapidement les ex communistes car la guerre froide n'avait plus lieu et donc les mondialistes avaient toutes les cartes pour changer le monde. Les français qui ne ne jugent que selon leur prope organisation etatique, qui n'est pas celles des autres Etats , sont choqués que chez les autres meme avec de moindre salaires ces européens sont devenus des propriètaires, des entrepreneurs, des employés riches selon le cout de leur vie! Alors que pendant 40 ans de communiste, nos voisins ont souffert, aujourd'hui on les jalouse. parler de deloyal maintenant c'est proprement une mèprise. L'Europe des inègalités . les pays de l'Est ne touchent pas ce que l'Espagne, la Grèce et tous les pays qui ont subi la crise, auront touché de l'Union. Non cette fois, c'est par une approche pragmatique, un niveau de formation èlevé, la volonté de bosser bosser, que ces pays ont rèussi. Regardons l'Allemagne qui en 20 ans aura reconstruit sa partie Est et ètre le pays qui boost l'Europe. Qu'à fait le PS? Et bien le PS aura cré les parachutes dorès, les 35 heures, et permisle transfert de 10% de notre richesse publique dans les mains de personnes maintenant très riches. Voler le peuple soutenir le grand capital, rèduire le travail en pleine concurrence, c'est sur cela que M Montebourg est en train de faire son cocorico!. Et oui le coq qui se pavane sur un tas de fumier, qui a rendu notre Etat impuissant et nos entreprises non competitives. Merci le PS

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Le Dèlire. Montebourg c'est d'abord beaucoup de vent et malheureusement pour la France une personne qui n'a toujours pas compris que Bruxelles appliquent ce que nos senateurs et dèputés ( saqns l'avis du peuple) ont accepté. Pourquoi le conseil constitutionnel annule votre loi? C'est dans la Constitution française. Bruxelles n'a rein à voir avec le cahos de la politique française. La Commission travaille plus avec mois d'argent et de plus doit verifier les bugets provisionnels français, sachant parfaitement que le gouvernement français ne pourra pas le tenir! La Commission ne se trompe presque jamais, et on devrait la remercier surtout quand il est question de savoir ce que la France dèpense. Car les ministères eux sont bien content d'avoir son aide pour ne pas donner de mauvais chiffres. C'est le mensonge qui n'effrait pas Montebourg. Il faut dire qu'ètre avocat de formation, c'est assez facile pour lui...

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    La Commission c'est 50 000 fonctionnaires et agents. Ce dont vous parler est la prèsidence de la Commission. La Prèsidence dirigée par un prèsident qui est entourée d'un secrètaire gènèral et un ensemble de personnalités approuvés aussi par le parlement européen que l'on appele les commissaires ( il sont choisis selon le choix des Etats)
    Selon le traité et le statut de la fonction publique européenne, la commission aide et assiste le peuple européen dans le cadre fixé par le traité. Il vaut mieux oublier la Commission si on veut faire du lobbing pour son pays, le Parlement européen est plus approprié. La Commission ne peut fonctionner sans vertue. Ce qui l'oblige à surveiller son personnel, jour après jour, et dans tout ce qu'il fait. Les indèlicats sont virés si rapidement que les fonctionnaires français en feraient des cauchemards. La corruption, manipulation et autres dèrives connues en France, c'est la mise à pied, la prison et la perte de la pension. Immaginer ce règime en France, et le gouverment non seulement aurait peur d'ètre dènoncer si il savisait à oublier ses limites ( notre Cresson qui aura fait tant de tord à la France), mais aussi le nombre de fonctionnaire serait bien plus petit. Le modèle de bruxelles n'est peas encore la perfection, mais un fonctionnaire européen c'est 5 fonctionnaires français au niveau des ministères. Un monde à part, l'effica
    cité dans le respect du Traité. La peur des Etats c'est de lui donner le pouvoir de justice... pour l'interet des citoyens européens...

  • Persona Non Grata
    Persona Non Grata     

    On est quand même pas obligé de supporter tous les coups de brosse à reluire de MonTambour le petit fayot !

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Avec lui c'est sûr on va dans le mur !

  • gsf 600
    gsf 600     

    Le tandem de choc qui pédale dans la même direction va vite tomber de vélo face à Bruxelles et au medef. De belles paroles qui vont s'envoler, bomber le torse n'impressionnera nullement le président de la commission européenne.

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Toujours cette lâcheté de remettre constamment à demain, la sortie de la France de l'utopie promulgué par le Conseil national de la Résistance, qui est complètement déconnecté du monde réel et qui euthanasie notre économie.

  • Alan taf
    Alan taf     

    Non dsl c est pas aussi simple . Les gouvernements font des erreurs oui, mais l Europe demande toujours des efforts dictée par les marchés financiers. Et c est la le vrai problème !

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire