En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Arnaud montebourg et le gouvernement sur la sellette dans le dossier psa
 

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français et le ministre du Redressement productif sont sur la sellette après la publication d'un rapport actant...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • mag42
    mag42     

    Montebourg, si prompt à critiquer alors qu'il était dans l'opposition est impuissant contre les fermetures ou délocalisations, c'est sûr que son ego en prend un bon coup, c'est hélas malheureux pour les ouvriers qui ont crû aux promesses de la gauche.

  • lululanantaise
    lululanantaise     

    comment ne pas en être autrement , les gens qui vous dirigent et pour qui pour avez votés sont des profs , des fonctionnaires ou des avocats ,, ils n'ont jamais mis un pied dans une entreprise et vont nous expliquer comment il faut faire , vous avez voulu la gauche , vous l'avez et bien assumez ...........

  • Mama mia
    Mama mia     

    L'incapable,le bouffon de Montebourg,moi je, moi je !! Un nul restera toujours un nul autant que la Pulvar ,le couple anti France !

  • Ilian
    Ilian     

    Lorsque les Français préférent les voitures de marques étrangères, ça devient difficile de fabriquer, de remplir les parcs de véhicules qui ne se vendent pas, que faire ! Que ce soit un gouvernement de gauche comme actuellement ou un de droite comme hier, ça n'est même plus une question politique, ça devient une question à la fois économique et préférencielle, hélas !

  • lapina colada
    lapina colada     

    ..et très triste. Très rigolo d'entendre le président et les ministres socialistes maintenant qu'ils doivent assumer la responsabilité du pouvoir ,répéter mot pour mot les discours de Sarkozy (..situation extraordinairement difficile, caisses de l'état vides,la plus grave crise depuis 1929 etc..)alors que pendant la campagne ils niaient l'influence de cette même crise sur l'état du pays et allaient jusqu'à dire que tout ce qui allait mal était du aux erreurs du gouvernement et que la crise avait bon dos et n'était qu'un prétexte pour casser les emplois et les acquis sociaux. Très rigolo de réentendre les anciennes déclarations de Montebourg et de Hollande aux ouvriers menacés par les plans sociaux et qu'ils ont bien brossés dans le sens du poil tout en leur servant la bonne soupe qu'ils souhaitaient pour s'attirer leurs applaudissements et surtout leurs votes. Très triste pour tous ces futurs chômeurs roulés dans la farine et qui n'ont pas voulu écouter les voix qui les mettaient en garde contre les trop belles promesses.

  • alors es camarades
    alors es camarades     

    alors les camarades vous etiez plus virulents s contre sarkosy, la ils vous annoncent que c est foutu pour vous et vous dites plus rien!c est dur d etre cocu!

  • Serghino
    Serghino     

    occupe un emploi fictif, il ne sert à rien sauf a faire le beau avec ses costards a je ne sais combien d'euros.
    Son air suffisant.
    Qu'il quitte le gouvernement, cela nous fera des économies.

  • comptez vous
    comptez vous     

    hollande vous avait promis quoi? vous l'avez cru.... bravo vous vous etes fait mettre par un mec de gauche

  • RECOURTIAL
    RECOURTIAL     

    MONTEBOURG va vous inscrire a pole emploi directement : les cocus les ouvriers , par les syndicats.... comme d habitude ...aller défiler....camarade..vous avez voter HOLLANDE il va faire des miracles c 'est la faute encore a SARKO....LE BILAN ont connait

  • chevalier du miel
    chevalier du miel     

    Payez leur plutôt des chaises percées ( à prix d'or évidemment), car tout ça, ça les fait Ch...(aque fois la même chose)
    Moi, ça m'en fait monter une et descendre l'autre.
    Bien le bonjour à la censure.

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire