En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Martin Schulz à Paris jeudi 17 avril
 

Le candidat allemand des sociaux-démocrates européens a lancé jeudi à Paris sa campagne devant les militants socialistes. Il avait été précédé à la tribune par le nouveau patron du PS Jean-Christophe Cambadélis.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • toto34
    toto34     

    Bien dit VAE !

  • VAE      VICTIS
    VAE VICTIS     

    wladyslawas vous devez avoir conscience que, s'il n'y avait pas de gens comme vous qui votent PS PC FDG EELV PRG UMP UDI, le Front National n'existerait pas ! il est, pour le peuple, la seule garantie, la dernière chance, contre les errements des politiciens au pouvoir que vous avez élus.

  • VAE      VICTIS
    VAE VICTIS     

    les électeurs doivent avoir à l'esprit la période pas si lointaine où Jospin était 1er Ministre et Gerhard Schröder Chancellier allemand, à cette époque les socialistes et les sociaux démocrates étaient majoritaires en europe, ont-ils mis en place l'europe sociale ? Nein ! ils ont adoptés des directives et des dispositions européennes de dérégulation et de libéralisation des services publics !

  • fifi0682
    fifi0682     

    le pauvre! venir à paris faire campagne...en plus, en compagnie de ps français! Il aurait pu trouver mieux! En tout cas, c'est pas pour ça que les français vont être impressionnées! le ps va se planter une seconde fois c'est tout! Pas besoin d'un ps allemands pour espérer nous faire change!

  • Trahi
    Trahi     

    Pourquoi, tu voudrais qu'elle soit d'extrême gauche? Nous sommes l'équilibre pour éviter la dérive du pédalo qui semble ne pas savoir oû aller!!!!!!

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    Pasquinel, aucun rapport avec mon commentaire, vous êtes à côté de la plaque, comme d'habitude vous les frontistes, il y en a pas un pour rattraper l'autre.

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Notre système médiatico-politique est condamné. La presse meurt, la politique suit. La crise est double, car presse et politique ont toujours été mêlées, selon le principe d’une presse de propagande, soumise à son politique. Alors les deux se noient ensemble, chacune étant à l’autre un boulet. Le clivage droite/gauche est mort, mais vit encore dans l’esprit de cette presse dépassée. C’est parce qu’elle soutient inconditionnellement, sous un alibi démocratique, son supérieur direct le monde politique, que ce dernier subventionne sa presse. C’est une affaire de famille, qui produit de la consanguinité à la Kouchner/Ockrent : une catastrophe pour notre politique étrangère, une catastrophe pour notre audiovisuel public. Mais une affaire qui périclite à grande vitesse. On est en plein réchauffement médiatique : l’épaisse couche de glace qui gelait la vérité commence à fondre, et on découvre de drôles de choses sous la banquise.

  • wladyslawas
    wladyslawas     

    La présidente du Front national a rencontré certains dirigeants de Fratelli d'Italia petit parti italien de droite « dure » Gianni Alemanno a demandé à nous voir. "Je devais déjà le rencontrer il y a trois semaines " affirme Marine Le Pen. Gianni Alemanno ne cache pas son passé d'activiste à l'extrême droite radicale. Après ça Marine le pen dit ne pas êtres d'extrême droite.

  • Dumo
    Dumo     

    Ce qu' il faut c ' est "une Europe Démocratique Citoyennes", dans plusieurs pays européens des citoyens sans étiquette politique font campagne par des réunions d' informations hors médias (car pour ces derniers les partis politique les monopolisent et les contrôlent) . En France il y aura aussi un mouvement citoyens qui regroupe les différentes listes des nouveaux Elus Municipaux Citoyens. C' est un début de vraie démocratie pour un jour remplacer tous ces carriéristes politiques de gauche comme de droite soucieux seulement de la croissance du pays au détriment d' une Europe Economique et sociale ! Le PS n' a fait que contribuer a diviser les Français dans une idéologie non adaptée aux décrets Européens qui ne font rien contre la pauvreté grandissante et l insécurité !

  • Trahi
    Trahi     

    Parec que, vous n'y êtes pas au pouvoir????C'est vrai que le vrai socialisme "digne" de ce nom, ne devrait pas comporter de GROS BOURGEOIS plus riches les uns que les autres et magouilleurs comme personne!!!!!!SOCIALISME????

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire