En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'ump redoute un échec au congrès sur la "règle d'or" budgétaire
 

Le rejet probable par le Parlement français de la "règle d'or" limitant les déficits éclabousserait Nicolas Sarkozy, qui devrait renoncer à la présenter à l'approbation du Congrès, a déclaré lundi le rapporteur général de la commission des Finances de l'Assemblée, Gilles Carrez.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • soizic35
    soizic35     

    un vrai cinema vouloir imposer en france ce que demande depuis mastrich (1992) la reglementation europeenne sarkozi ne se rappelle meme plus ce qu'il a voté et imposé au peuple français ??? le fumeux traité de lisbonne qui lui enterre directement la liberté de choix en matiére budgetaire ??? le saigneur sarkozi et d'ailleurs les socialistes n'ont plus le choix voilà la realité il va falloir passer à la caisse ????? des deficits ils peuvent en creer et ils ne se génent pas mais l'addition ils devront l'assumer et aux financiers preteurs et aux citoyens dans les urnes voilà la seule realité qui vaille le reste n'est que litterature politique de la bien petite politique
    objectif 2012 zero député umps nous ayant mis dans une telle merde
    cartons rouge de sozic35

  • contribuablefatigué
    contribuablefatigué     

    Juste une remarque. Vous parlez de la liberté budgétaire des députés ?? Elle n'existe plus depuis l'Euro. Le TFU (traité de fonctionnement de l'Union européenne) encadre toutes activités de l'état de pays membres. Les parlementaires français ne votent des lois que parce qu'elles sont les transpositions des lois et règlements européens. Notre chambre des députés n'est plus qu'une chambre d'enregistrement des règles européennes. Comme tous les français se foutent de l'Europe comme de leur première culotte, ils ne comprennent pas que de gauche comme de droite finalement c'est la même salade. Mais le vrai pouvoir est à Bruxelles. Un commissaire européen à plus de pouvoir qu'un ministre français ou que notre parlement. Tout cela les députés le savent bien, mais combien sont près à expliquer cela à leurs électeurs ??? La place est bonne, très bonne. La quantité de travail très faible et les avantages colossaux. Si seulement les français regardaient la vérité en face. Si député était si complexe, et si énorme en quantité de travail. Comment ces messieurs dames pourraient alors cumuler des fonctions de maire, députés, président d'agglomérations, membres de commission parlementaire.... Allons allons.... ce ne sont que des pantins qui s'accrochent (de fort belle manière et avec beaucoup de talent et de cinéma) à leur fonction. Quand tout cela tombera, car il ne s'agit que de temps l'histoire nous l'explique et bien le sang coulera. Quand les français auront faim ( ça commence), quand il n'y aura plus de perspective et que nous verrons toujours nos chers dirigeants si dodus et si gras et bien le sang coulera. Je n'ai rien d'un devin ou d'un révolutionnaire, je pense juste qu'il va falloir une purge de notre système représentatif. La question que je me pose souvent est d'ou le mouvement partira ??? Les étudiants ? Les paysans? Les fonctionnaires ?? Les chômeurs ?? Les 5 ans qui viennent me donneront la réponse

  • echec economique de 2007/2012
    echec economique de 2007/2012     

    A quand la verite sur les comptes de Elysee et des vrais fonds secrets ???

  • Pourquoiunpseudo
    Pourquoiunpseudo     

    De toute façon, imposé l'équilibre avec l'interdiction de toucher aux ressources est une position toute aussi idéologique et improductive que le déficit keynésien permanenet. L'état doit être bien géré mais pas comme une entreprise; car sinon il n'y a pas besoin d'un état. De plus les dépenses publiques ne sont pas là pour fauire plaisir mais bien pour révéler qu'il y a des dépenses indispensables comme la santé accessible (financièrement et géographiquement. Rogner sur les dépenses c'est s'interdire des sercices publics indispensables pour tous. alors la position d'un budget exemplaire ne veut rien dire. Tout est question d'objectifs et de place du français dans un système donné. Alors M. le Président, épargnez nous vos mauvaises priorités. Et si pour vous l'exemple àn suivre sont les USA, alors allez-y. Rejoignez vos enfants de je ne sais plus quel mariage. Qui a dit, la France on l'aime ou on
    la quitte?...

    De plus, je trouve extraordinaire ces députés qui sont prêts à s'amputer d'une des rares prérogatives quui leur reste, à savoir la liberté budgétaire. Messieurs les députés, arrêtéz d'être d'être des béni oui oui. Votez ou non un budget à l'équilibre (tout est question d'idéologie) mais n'abandonnez pas vos prérogatives car la liberté budgétaire est un des fondements de la démocratie, notamment parlementaire.

Votre réponse
Postez un commentaire