En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas sarkozy met en garde contre l'attentisme
 

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a lancé mercredi une mise en garde contre "l'attentisme" lors de l'ouverture d'un sommet social sur la crise,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

36 opinions
  • PAPITRUC
    PAPITRUC     

    Nicolas Sarkozy n'a plus rien a dire il est
    comme Don quichotte de la mancha il se bat contre des moulins a vent.

  • quizzle
    quizzle     

    je bosse avec environ une petite centaine de PME et deux grands groupes (2000 et 1500 employés), parmi les patrons des PME avec qui j'ai discuté, en gros plus de 80, plus des trois quart, n'ont rien demandé à l'état ou ce sont fais bouler sur les aides (dont un qui avait embauché un travailleur handicapé, lorsqu'il a demandé l'aide affairante à l'emploi des travailleurs handicapés la réponse, cinglante, a été : cette personne ne présente pas un handicap assez important pour bénéficier de cette aide ...)
    donc oui les PME ont plus souvent pris l'habitude de se débrouiller seules malheureusement, pas nécessairement par choix au début, mais au final le résultat et le même, l'exemple que je citais tout à l'heure et le plus marquant, parce que cette petite boite à trouver une méthode qui fonctionne vraiment bien, d'autres ont pris des décisions plus drastiques mais très peu sont réellement aidées., donc au final les aides ne profitent qu'aux grosses boites, certes quand je dis CAC 40 je schématise mais ça reste vrai, le DRH d'une des deux grosses boites m'a avoué entre deux portes que certains emplois n'ont été donné à certains que parce qu'ils sont aidés (appelons ça discrimation positive) que ce qui a fait pencher la balance d'un candidat à l'embauche en faveur d'un autre ça a été le fait que l'un allait être aidé et pas l'autre.

    de plus je n'ai jamais dit que les TPE/PME n'avait pas besoin d'aide, j'ai dit qu'il fallait réduire voire supprimer leur charges, il me semble que ça fais partie de ce qu'on peut appeler une aide non? même si elle est indirecte pour elles.
    les aides directes bénéficient toujours aux mêmes, les indirectes au plus grand nombre et c'est là qu'est souvent l'erreur des gouvernement, dès qu'il y a une notion de dossier pour avoir une aide, il y a une notion de jugement, et souvent (pas tout le temps certes) les PME se retrouvent déboutées

  • pat27
    pat27     

    Vous êtes en plein délir...Donc d'après vous les TPE/PME n'ont pas besoin d'aide , et les entrprise du CAC40 (Bouuuuh...les méchantes entreprises!) reclameraient toujours plus de fric....C'est vraiment du grand n'importe quoi!!!Même si je soutiens pas les entreprises du CAC , sachez qu'elle sont exposé directement a la concurrence mondiale Fiscale et productive ...Les niches fiscales existent pour leur permettre d'être compétitives (Investissemet, Emploi , Travaux , creation , recherche , etc...) et sachez aussi qu'elles soutraitent souvent a des PME...M'enfin bon , puisque d'après vous les PME peuvent très bien s'en sortirent seul...J'aimerais vous croire , ais j'ai des doutes pour généralisé ses propos!!!

  • Mort de rire
    Mort de rire     

    Et sur un an en moyenne à peu près la même chose et eux c'est jusqu'à 67 ans alors les comptes vous conviennent?

  • quizzle
    quizzle     

    désolé mais dans les petites boites que je connais (et j'en connais pas mal de part mon activité de conseil) il n'y a pas besoin de l'état quand les temps sont durs, le patron discute avec les salariés, ceux ci sont aussi intelligents que tout un chacun et préfère de loin travailler moins sur une courte période pour sauver leur boite et donc leurs emplois que d'attendre le bon vouloir d'aide annoncé à grands coup de comm comme celle là, qui au final est refusé la plupart du temps pour de sombres raisons souvent.

    quand je parle de faire des cadeaux à ses potes du CAC 40, c'est parce que ce sont les seules boites qui réclament à corps et à cris des aides ou des cadeaux (CF ma grande amie Laurence Parisot...).

    les politiques devraient se prendre par la main, et venir discuter un peu avec les vrais patrons, ceux qui sont au coté de leurs employés pour faire progresser la boite, et pas ceux qui ont fais la même école qu'eux, ce sont les petits patrons qui font la richesse de la france, c'est eux qui créé l'emploi, qui paye l'IS, on parle souvent de total comme étant la plus grande entreprise française, quelle a été sa participation à l'effort commun via IS ?
    le chiffre est très simple : 10 milliards 288 millions d'euros de résultat net, impots sur les sociétés? 0 pourquoi ? simplement parce total est une boite de magouilleur, ils n'ont aucune activité en france à part le raffinage, qui est déficitaire soit disant, du coup ils ne payent pas d'impôts, par contre quand il s'agit de toucher des aides de l'état pour les emplois aidés, pour les RTT, pour le chomage partiel dans les raffineries etc... là ils sont présents.

    alors oui ce gouvernement comme tant d'autres avant lui préfère aider les riches (sociétés ici) que de trouver des solutions viables.

    une toute simple : suppression ou diminution des charges sur les TPE et PME/PMI : résultat direct réduction drastique du chomâge, impliquant donc une réduction drastique du coût du chomâge, qui compenserai largement le manque à gagner de la mesure (sans compter toute la consommation supplémentaire des gens ayant trouver du boulot)

    hier ou avant hier je lisais ici un post d'une personne expliquant qu'embaucher 2 personnes lui coutait 500€ par personne par mois, du coup et meme si il avait un contrat avec un client il n'embauche pas et ne se devellope pas, etc... sans les charges il aurait déjà embauché, imaginons que 100000 entreprises soit dans son cas, ça fait 200000 chomeurs de moins en un instant, pour un cout minime.
    mais pour prendre ce genre de mesures il faut avoir ce que n'ont pas nos politiques et encore moins ce gouvernement, du courage.

  • pat27
    pat27     

    des mesures qui vont favoriser les mêmes (...)à savoir ces potes du CAC40...Oh non pas ca s'il vous plait...J'esperer un peu plus de recule venant de vous...Votre temoignange est très interressant , mais j'imagine que pour une entreprise qui a besoin d'emprunter en même temps qu'elle doit subvenir aux besoin des salaires complet pour un travail partiel , cela doit compliquer légèrement, les choses!!! La mise en place du soutient au chomage partiel concernce avant tout les TPE et PME qui sont justement dans une précarité monmentané...Mais je maintiens que votre témoignage reste interessant et queqleu part me rassure aussi un peu..

  • quizzle
    quizzle     

    mais si l'état et donc Sarko connaissait ces dossiers, il verrait qu'il n'a pas besoin de filer encore du pognon à ses potes, le client dont j'ai parlé tout à l'heure a négocié avec ses employés d'une manière simple :

    quand ils font 44 ils mettent les heures en supplément dans un compte épargne temps (ou équivalent), leur patron les payent donc pour 35h de boulot, et quand ils bossent 20h (ce qui arrivent environ 2 fois moins souvent que le contraire), il les payent aussi pour 35h, du coup c'est gagnant-gagnant pas besoin d'intervention de l'état, la boite tourne, les gens sont contents parce qu'ils bossent de manière satisfaisante, l'été ils ont plus de temps pour eux (la période où ils bossent 20 h quoi) tout en gardant le même salaire.

    ce patron a eu cette idée sans avoir besoin de l'état, parce qu'il connait sa boite, qu'il sait que ces commandes sont plutôt cycliques (7 semaines en moyenne de vache maigre, qu'il compense par 15 à 16 semaines de très forte activité.
    je discutais avec lui hier midi de tout ça, il s'avère qu'il ne perds pas d'argent avec ce système, quand ces employés bossent 44 heures ce qu'il devait leur verser en heures supp est mis sur un compte spécial, qu'il utilise pour payer les heures non travaillées mais rémunérées l'été. ça marche, il n'y a AUCUNE aide de l'état. le système s'autofinance en interne.
    si il pouvait y avoir à la tête de l'état une personne qui ai le minimum de jugeotte nécessaire ça serait une bonne chose.

    tout ce que je vois, c'est que Sarko nous ponds encore des mesures qui vont favoriser les mêmes (qu'on ne me dise pas que ce sont les salariés qui vont toucher quelque chose ...) à savoir ces potes du CAC40

  • pat27
    pat27     

    Sauf que pour le coup (comme en 2008) l'état soutient le chomage partiel (et pas technique , j'ai fourché tout a l'heure...). C'est a dire qu'il injecte de l'argent pour subvenir au besoin de l'entreprise...Il part pour l moment de 100 Millions d'€.

  • mon avis
    mon avis     

    Les ouvriers allemands travaillent 2,5 h de moins par semaine que chez nous , oui c'est une dure vérité à avaller pour le MEDEF français !!comptez ce que çà fait en un an !!

  • mon avis
    mon avis     

    LA FRANCE VIEILLIT , il faudra qu'ils se secouent ... qui que se soit qui gouverne , et çà risque d'etre chaud devant !!

Lire la suite des opinions (36)

Votre réponse
Postez un commentaire