En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - Les ministres ont publié jeudi une "déclaration d'intérêts", comme le gouvernement s'y était engagé à la suite d'une série de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • pas d'accord
    pas d'accord     

    au moment ou débute la campagne électorale. Une déclaration alembiquée où figurent mais ne figurent pas les avoirs, mais les autres avoirs susceptibles de ne pas être ce qu'ils auraient, mais n'auraient peut-être pas, et ne concernent pas leurs biens personnels. Quel est ce charabia sinon un énorme foutage de gueule.S'ils défendent avec tant d'acharnement des dispositions qui ruinent ouvertement l'Etat c'est qu'ils ont un intérêt personnel à défendre ces absurdités. En résumé, l'Etat, ils s'en foutent pourvu qu'ils s'en mettent plein les poches

  • La cocarde
    La cocarde     

    Certains ne déclarent rien alors qu'ils seraient derrière certains lobbys... encore de l'enfumage tout ça ??? apparement on ne nous dit pas tout ... ne soyons pas dupes tous les politiques ont des conflits d'interêts ...

  • ange bleu
    ange bleu     

    si certains croyaient que nos dirigeants et hommes politiques exercaient "leurs metiers" seulement par pure conviction et etaient desinteressés alors ceux la etaient vraiment angeliques !!!!! ( voir les origines et le parcours de certains de nos elus)

  • izquierda
    izquierda     

    ....aurait des actions chez E.D.F ? tiens donc ...L'action est en hausse actuellement avec le feu vert du gouvernement pour une augmentation du prix du kilowatt heure .Si seulement " le bourgeois de la sarthe " devenait riche ,il pourrait enfin se payer son propre jet privé ,que le contribuable n'aurait plus à financer.

Votre réponse
Postez un commentaire