En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à Richardhautesavoie)

    Et si Vous arrêtiez de divaguer.....

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à Richardhautesavoie)

    Et si Vous arrêtiez de divaguer.....

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à Richardhautesavoie)

    avec vos 7 messages à l'identique, vous avez peur de quoi ? Dites ! l'enfumage c'est pour la morue et le maquereau.

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à Richardhautesavoie)

    avec vos 7 messages à l'identique, vous avez peur de quoi ? Dites ! l'enfumage c'est pour la morue et le maquereau.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    L'ELECTEUR FRONTISTE

    l'électeur frontiste est incompris parce qu'incompréhensible, parce qu'au fond lui-même ne comprend même pas son vote.

    Donc envoyer un message, est la motivation principale de l'électeur FN, qui soit souffre, soit craint de souffrir

    L'électeur FN trouve que les usines ferment trop, alors il vote pour un parti dont le programme économique est absurde, et achèvera de détruire ce qui n'a pas encore fermé.

    L'électeur FN dans sa version rurale se plaint de l'absence des services publics, alors il vote pour des poujadistes qui vont s'empresser de liquider l'Etat. L'électeur FN veut du pouvoir d'achat ? Il vote pour qu'on lui supprime le Smic. L'électeur FN est parfois agriculteur, alors il vote contre l'Europe qui le subventionne. Et ainsi de suite.

    l'électeur FN se dit aussi que la civilisation française est menacée et qu'il y a trop d'Arabes, et là il est cohérent dans son vote - tout en choisissant de rajouter un peu plus de tension, histoire que ça devienne vraiment invivable.

    L'électeur FN est isolé, désocialisé, et il participe à la fabrique de l'isolement qui l'oppresse.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    France. Les très bons comptes de l’immigration

    Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française : ils reçoivent de l’Etat 47,9 milliards d’euros, mais ils reversent 60,3 milliards. Autant dire un solde positif de 12,4 milliards d’euros pour les finances publiques, qui ne représente pourtant que la part monétaire de transferts bien plus importants. Dans ce pays de 64,7 millions d’habitants, 6,5 millions de Français comptent au moins un immigré dans leur famille. Les chiffres de l’immigration légale sont très fluctuants. En France, on recense environ 5,3 millions de résidents étrangers avec leurs familles.De leur côté, les immigrés reversent au budget de l’Etat, par leur travail, des sommes beaucoup plus importantes : impôt sur le revenu, 3,4 milliards d’euros ; impôt sur le patrimoine, 3,3 milliards ; impôts et taxes à la consommation, 18,4 milliards ; impôts locaux et autres, 2,6 milliards ; contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et contribution sociale généralisée (CSG), 6,2 milliards ; cotisations sociales, environ 26,4 milliards d’euros.A ce solde positif de quelque 12,4 milliards d’euros il faut ajouter d’autres revenus pas toujours monétaires, mais d’une grande importance sociale et économique : les immigrés occupent l’immense majorité des emplois dont les Français ne veulent pas, et 90 % des autoroutes ont été et sont construites et entretenues avec de la main-d’œuvre étrangère. Sans immigrés, les prix à la consommation (produits agricoles et autres) seraient bien plus élevés, la main-d’œuvre étrangère étant bien moins payée.

    reagir
    reagir      (réponse à Richardhautesavoie)

    excellent!

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Richardhautesavoie)

    Stop la propagande angélique et mythomaniaque, vous ne parlez pas des milliards du travail au noir, des milliers d'emplois volés aux Français car ces gens pulvérisent les salaires, la délinquance, les risques de voir apparaitre des partis qui plus le temps passera, auront de plus en plus d'influence sur nos sociétés.
    Les agressions permanentes, la dégradation de la qualité de vie dans bon nombre de villes et quartiers, l'insécurité urbaine, les trafics en tous genres, la surcharge dans les services sociaux, la perte de certaines valeurs remplacées petit à petit par celles de vos protégés...
    Faire croire qu'ils (et donc tous sans exception) contribuent fortement au PIB du pays, c'est grave, on sait très bien que ceux qui sont là depuis belle lurette et ceux qui bossent régulièrement sont pour la plupart des gens bien et participent à la vitalité de la France. Mais ces gens ne sont pas la majorité et avec les arrivages massifs, on va direct au clash.
    Venez faire un tour dans n'importe quel quartier à forte concentration étrangère pour juger par vos yeux (et narines) au lieu de débiter des sornettes.
    C'est fou cette modération ultra orientée...

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Richardhautesavoie)

    Ils coutent beaucoup plus cher que ça, CAF, CMU, APL, Pass Navigo, travail au noir, des sommes astronomiques sont envoyés à leurs proches dans leurs pays d'origine. Dégradation systématique des lieux de vie, trafics, toxicomanie, viols, vols, agressions dans les écoles, dans les transports, prisons surchargées et pourtant c'est pas faute d'en laisser en liberté malgré de multiples condamnations, règlements de compte quotidiens, prise en otage des habitants dans nombreux quartiers, agressions sur les forces de l'ordre, les pompiers, les médecins.
    Alors oui beaucoup font du bon boulot mais pour 1000 qui contribuent au système derrière 10 000 le pourrissent ou en profitent allégrement. Et le coup du : "ils font les boulots que les Français ne veulent pas faire" c'est de plus en plus faux ça et depuis de nombreuses années.

    ELIAS
    ELIAS      (réponse à Richardhautesavoie)

    baratins! les immigrés ou nouveaux Français coûtent une somme colossale aux Français et donc à l'état . Ils occupent en majorité les prisons ,qui paie ? Ils coutent une fortune aux compagnies d'assurances donc aux Français car , en majorité , qui dégrade, qui deal ,qui fait bruler des voitures et tend des piéges aux pompiers et forces de l'ordre ?Et ,pour les nouveaux migrants,qui va les nourrir, payer leurs soins ,leurs chauffages dans les centres ?

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    France. Les très bons comptes de l’immigration

    Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française : ils reçoivent de l’Etat 47,9 milliards d’euros, mais ils reversent 60,3 milliards. Autant dire un solde positif de 12,4 milliards d’euros pour les finances publiques, qui ne représente pourtant que la part monétaire de transferts bien plus importants. Dans ce pays de 64,7 millions d’habitants, 6,5 millions de Français comptent au moins un immigré dans leur famille. Les chiffres de l’immigration légale sont très fluctuants. En France, on recense environ 5,3 millions de résidents étrangers avec leurs familles.De leur côté, les immigrés reversent au budget de l’Etat, par leur travail, des sommes beaucoup plus importantes : impôt sur le revenu, 3,4 milliards d’euros ; impôt sur le patrimoine, 3,3 milliards ; impôts et taxes à la consommation, 18,4 milliards ; impôts locaux et autres, 2,6 milliards ; contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et contribution sociale généralisée (CSG), 6,2 milliards ; cotisations sociales, environ 26,4 milliards d’euros.A ce solde positif de quelque 12,4 milliards d’euros il faut ajouter d’autres revenus pas toujours monétaires, mais d’une grande importance sociale et économique : les immigrés occupent l’immense majorité des emplois dont les Français ne veulent pas, et 90 % des autoroutes ont été et sont construites et entretenues avec de la main-d’œuvre étrangère. Sans immigrés, les prix à la consommation (produits agricoles et autres) seraient bien plus élevés, la main-d’œuvre étrangère étant bien moins payée.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Richardhautesavoie)

    Ils coutent beaucoup plus cher que ça, CAF, CMU, APL, Pass Navigo, travail au noir, des sommes astronomiques sont envoyés à leurs proches dans leurs pays d'origine. Dégradation systématique des lieux de vie, trafics, toxicomanie, viols, vols, agressions dans les écoles, dans les transports, prisons surchargées et pourtant c'est pas faute d'en laisser en liberté malgré de multiples condamnations, règlements de compte quotidiens, prise en otage des habitants dans nombreux quartiers, agressions sur les forces de l'ordre, les pompiers, les médecins.
    Alors oui beaucoup font du bon boulot mais pour 1000 qui contribuent au système derrière 10 000 le pourrissent ou en profitent allégrement. Et le coup du : "ils font les boulots que les Français ne veulent pas faire" c'est de plus en plus faux ça et depuis de nombreuses années.

  • Richardhautesavoie
    Richardhautesavoie     

    France. Les très bons comptes de l’immigration

    Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française : ils reçoivent de l’Etat 47,9 milliards d’euros, mais ils reversent 60,3 milliards. Autant dire un solde positif de 12,4 milliards d’euros pour les finances publiques, qui ne représente pourtant que la part monétaire de transferts bien plus importants. Dans ce pays de 64,7 millions d’habitants, 6,5 millions de Français comptent au moins un immigré dans leur famille. Les chiffres de l’immigration légale sont très fluctuants. En France, on recense environ 5,3 millions de résidents étrangers avec leurs familles.De leur côté, les immigrés reversent au budget de l’Etat, par leur travail, des sommes beaucoup plus importantes : impôt sur le revenu, 3,4 milliards d’euros ; impôt sur le patrimoine, 3,3 milliards ; impôts et taxes à la consommation, 18,4 milliards ; impôts locaux et autres, 2,6 milliards ; contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et contribution sociale généralisée (CSG), 6,2 milliards ; cotisations sociales, environ 26,4 milliards d’euros.A ce solde positif de quelque 12,4 milliards d’euros il faut ajouter d’autres revenus pas toujours monétaires, mais d’une grande importance sociale et économique : les immigrés occupent l’immense majorité des emplois dont les Français ne veulent pas, et 90 % des autoroutes ont été et sont construites et entretenues avec de la main-d’œuvre étrangère. Sans immigrés, les prix à la consommation (produits agricoles et autres) seraient bien plus élevés, la main-d’œuvre étrangère étant bien moins payée.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire