En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Grande-Synthe - People walk past wooden cabins in France's first international-standard refugee camp, destined to shelter people living in miserable conditions in nearby migrant camps, on March 8, 2016, in Grande-Synthem northern France. France's first international-standard refugee camp opened March 8 despite opposition from Paris butthe central government's local representative raised safety concerns that could suspend its operations. The new camp, destined to shelter prople featuring some 200 heated wooden cabins and proper toilets and showers, has been built by Doctors Without Borders (MSF) with the support of the local town hall, despite opposition from the French government.  DENIS CHARLET / AFP
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • unique arthur
    unique arthur     

    Il pourra se rendre compte de la proximité de la plus grande centrale nucléaire au monde et d'une trentaine de site Seveso. Pour un pays qui se déclare en guerre c'est faire preuve d'une irresponsabilité ,d'inconscience que d'installer des migrants à cet endroit.

  • Szikinio
    Szikinio     

    Ils sont plus important à ses yeux que ses citoyens qui sont en difficulté

Votre réponse
Postez un commentaire