En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Luc Mélenchon
 

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche (PG), a estimé mercredi que le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg "fait ce qu'il peut" avec son "ministère de la parole".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

45 opinions
  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    je comfirme les pigeons ces nous travallieurs retraité lamentable mes monsieur vous étes pareil ces votre propre intéréts a vous qui conte faut pas nous prendre pour des cons vous ne vivait pas avec 1200 euros par mois survivre plutot :

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    @Wilcan06
    Melenchon et le Front de Gauche ne se sont certainement pas ralliés à Hollande. Nous avons décidé d’éliminer Sarkozy. Point barre. Si vous suivez le vote du budget, vous verrez que le Front de Gauche s'oppose à la politique d'austérité généralisée que le P.S. partage avec le Centre, l'UMP et le F.N. Une politique économique folle qui nous conduit droit dans le mur de la récession.

  • Wilcan06
    Wilcan06     

    Melanchon s'est rallié à Hollande au deuxième tour des présidentielles, qu'il ne vienne pas pleurer, il n'a que ce qu'il mérite...!

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    @taizong
    N'ajoutez pas l'insulte au fait de défendre les fascistes et les racistes. Je dis que Marine le Pen cumule deux mandats, celui de député européen et celui de conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais contrairement à Jean-Luc Mélenchon qui ne cumule pas. Je dis qu'elle est l'héritière, via son père, des ciments Lambert et du château de Montretout et que, par conséquent, son patrimoine s'élève bien au-dessus de celui de Mélenchon. Pour affirmer que cela est de la calomnie il faudrait d'abord pouvoir me démontrer que cela est faux. Mais là n'est pas le plus important. J'accuse surtout le Front national d'utiliser des méthodes de voyous (affaire des faux tracts lors de l'élection législative dans le Pas-de-Calais), de mentir de manière éhontée à ses électeurs, notamment au sujet de son programme social. Expliquer-moi pourquoi un parti qui était encore récemment reaganien (c'est-à-dire qui affirmait sa proximité avec le néo-libéralisme promu par le président des Etats-Unis Ronald Reagan) se trouve aujourd'hui pseudo-défenseur du peuple? A-t-on déja vu le parti des Le Pen manifester pour défendre les travailleurs en lutte? Marine le Pen a-t-elle ou non parlé de "Français de papier" au sujet des Français d'origine étrangère? A-t-elle parlé d'"IVG de confort" ou non à propos de femmes exerçant le droit de disposer de leur corps? A-t-elle ou non approuvé les propos de son père en février dernier, lors de la convention présidentielle du FN tenue à Lille, quand celui-ci citait dans son discours le journaliste Brasillach, condamné après la Seconde Guerre mondiale pour collaborationnisme, celui là même qui proposait d'envoyer aussi les enfants juifs dans les fours crématoires en même temps que les parents? Ce parti ne sait que répandre la haine et la peur! et ceux qui se laissent happer par ce discours xénophobe et trompeur, non seulement se déshonorent, mais condamnent peut-être leurs concitoyens à subir des heures bien sombres. Vous n'avez pas le droit de laisser tomber la France entre les mains de l'extrême-droite. Rappelez-vous notre devise nationale : "Liberté, Egalité, Fraternité". Voilà ce pourquoi je lutte quotidiennement et ce que menace le FH.

  • taizong
    taizong     

    Tu parles de refuser la calomnie là où toi même l'utilise contre MLP et où nombre de militants du FdG utilisent la calomnie comme une arme de propagande contre certains politiques (cf certains discours entendus, cf ce forum et d'autres forums d'infos, etc...)
    Confronter les idées, je suis complétement pour et c'est quelque chose que j'aime mais sur ces forums c'est rarement évident...

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    @taizong
    Il n'y a aucun culte du chef au Front de Gauche. Rappelez-vous la campagne présidentielle, Mélenchon est le seul candidat à avoir interdit de scander son nom dans les meetings. Du reste, nous croyons au primat de la force du collectif sur les individualités. L'important est que tout les citoyens s'emparent de la chose publique. Nos élus doivent nous rendre des comptes : encore faut-il les leur demander plutôt que de vociférer dans son coin. C'est pourquoi, nous organisons au Front de Gauche des assemblées citoyennes régulières afin de discuter des mesures prises et dans lesquelles chacun peut venir apporter les fruits de son expérience et ses idées argumentées. Bref arrêter de critiquer les personnes et faîtes nous part de vos propositions.

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    @pierre76
    Voilà qui est plus intéressant. Vous dîtes que le problème majeur réside dans la concurrence. C'est exactement ce que je répète depuis le début. Pas que je ne crois pas à certains bénéfices de l'émulation (la concurrence peut favoriser l'innovation, l'amélioration de la qualité des produits). Encore faut-il instaurer des règles qui permettent une juste concurrence. Or la mondialisation financière telle qu'elle s'est organisée depuis 30 ans sous la férule de l'OMC, du FMI et de l'U.E., n'a qu'un objectif : mettre le monde entier sous pression pour favoriser l'Internationale des accumulateurs de fric. La concurrence débridée, notamment chinoise, qu'on impose aux entreprises et aux travailleurs français est insoutenable dans la mesure où nos concurrents ne sont pas soumis aux même standards de productions que nous (sociaux et environnementaux). C'est la raison pour laquelle le Front de Gauche milite pour une régulation du commerce international et de son pendant financier (certains appellent cela la démondialisation) afin de pouvoir relocaliser un certain nombre de production ici, dans le souci de faire diminuer le chômage et de préserver l'environnement. Nous n'avons pas peur du mot de protectionnisme (cf. le livre de Frédéric Lordon, Serge Halimi et alii, Le protectionnisme et ses ennemis) dans la mesure où celui-ci permet à chaque nation, non de se recroqueviller derrière des frontières hermétiques, mais de favoriser les conditions d'un développement de la demande intérieure favorable aussi bien aux Européens qu'aux Chinois.

  • pierre76
    pierre76     

    La solution actuellement, c'est travailler plus pour gagner moins!!C'est à dire produire plus que les chinois et gagner moins que les chinois!!C'est la REALITE!!!!!Ou alors SUPPRIMEZ LE FRIC!!!!!!!!!!!!!!

  • pierre76
    pierre76     

    Vous semblez oublier le MONDE cher caton..Le monde ce n'est pas le FN le PS l'UMP ou tout autre parti politique. Le monde c'est le FRIC. Pour vous, pour moi, pour les êtres humains en général!!Tout le MONDE en veut!!! Moi je suis un cartésien professionnel, je crois ce que je vois de réaliser!!Les belles paroles, c'est du blablabla!!Après vous avez aussi le spirituel ( autre débat) entre nous c'est le débat FRIC...Soit, vous mondialisez et tout le monde au même tarif, ou vous gardez votre indépendance et faites jouer la concurence! Aaah la concurence, bien là se trouve le problème!!!!!Pour faire court, un produit Chinois qui vaut 1 euro, vaut en France 5 euros!!!! Vous faites comment POUR LE VENDRE UN EURO???

  • caton le jeune
    caton le jeune     

    @ pierre76
    Ah bon, l'amélioration des conditions de vie et la confiance dans l'avenir ça n'intéresse pas le peuple? Mais peut-être que le chef d'entreprise que vous êtes à une meilleure conception du bonheur à proposer. Je serais personnellement très heureux d'entendre vos propositions que j'analyserais avant de les vomir sans raisons? Si les salaires n'augmentent dans aucune entreprise actuellement, c'est seulement parce que la demande s'effondre sous l'effet des politiques d'austérité soutenues par le FN, l'UMP et le PS. Je le répète, la politique de contraction des salaires ne peut qu'aboutir à la chute de la demande , à la faillite des entreprises et à l'augmentation du chômage. Ce sont les formidables résultats que nous avons sous les yeux et il serait peut être temps de réfléchir à une autre politique, non?

Lire la suite des opinions (45)

Votre réponse
Postez un commentaire