En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls et son homologue algérien Abdelmalek Sellal à Alger, ce samedi.
 

Le Premier ministre a atterri à Alger, ce samedi soir, pour une visite officielle marquée par le boycott de certains médias français. Ces derniers protestent contre le refus des autorité algériennes d'accorder des visas à plusieurs journalistes de l'Hexagone qui voulaient couvrir ce déplacement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • Intermediaire
    Intermediaire     

    Pourquoi y aller a tous ce que vous êtes vous vous fichez royalement de nous les medias priez pour qu'il ny ai pas une guerre ou une guerre civile partez tres tres loin un bon conseil

  • Jacluc33
    Jacluc33     

    Il ne fallait pas y aller et en plus on pourrait aussi arreter de leur acheter du gaz et du petrole ou mieux encore s en faire livrer et ne pas payer jusqu a la recuperation totale de la dette a la Secu

    Montory
    Montory      (réponse à Jacluc33)

    Parfaitement d'accord

  • pintre
    pintre     

    Les médias vont nous rapporter qu'il a abordé le sujet en privé. Nu vu, ni connu.

  • ellibertad
    ellibertad     

    Vous parlez encore de journaliste en France le métier de journaliste n'existe plus depuis le 06 mai 2012 ils sont tous à la botte de ce gouvernement
    Le gouvernement a épongé les dettes d'un grand nombre d'agence de presse

    x29 censuré j'espère les français vous aurez l'intelligence de remettre la liberté d'expression l'année prochaine en barrant la route à cette dictature socialiste

  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    OSERA-t-il en parler ?

    DETTE DE L ALGERIE

    rien que pour les seuls hôpitaux parisiens en 2015

    Les sommes non recouvrées par les hôpitaux de l'AP-HP auprès de patients, français ou non, résidant à l'étranger, ou de leurs assureurs, s'élevaient à 118,6 millions d'euros au 15 novembre 2014. Ce chiffre, rapporté dans un bilan présenté le 7 juillet par la direction en commission médicale d'établissement (CME), équivaut à plus du double du déficit du compte principal (activités de soins) de l'AP-HP, soit 49 millions d'euros en 2014.

    Toutefois, ce montant considérable ne concerne en aucun cas les patients étrangers résidant en France, de manière régulière ou non. Il s'agit en fait de patients résidant à l'étranger, et dont la pathologie a nécessité une prise en charge dans un service des hôpitaux parisiens. Ce ne sont pas des soins d'urgence, mais des hospitalisations planifiées à l'avance, sur avis médical, rappelait Le Figaro en 2012. En principe, c'est au pays dans lequel réside le patient de régler ensuite la facture…

    L'Algérie en tête des mauvais payeurs
    Parmi les pays les plus redevables, l'Algérie arrive largement en tête, avec 31,6 millions d'euros. Elle est suivie par le Maroc (11 millions),

  • oldjournalist
    oldjournalist     

    Et vous, pourquoi y être allé ?

  • tizzer
    tizzer     

    Il parle de détail quand il evoque la censure des médias par le régime en place.
    On voit bien ici, son état d'esprit et sa vision de penser sur la liberté d'expression et du journalisme

  • Doudou02
    Doudou02     

    Si les journalistes avaient la solidarité de leur profession, aucun d'eux ni serait allé

    Perlimpinpin
    Perlimpinpin       (réponse à Doudou02)

    Au moins Bouteflika ne change pas d'avis comme certains... non c'est non.
    Et avant d'accuser quelqu'un que les journalistes se renseignent et donnent d'abord la liste "panama papers" des Français

  • Zara
    Zara     

    L'algerie est une fausse démocratie, c'est pas nouveau. La liberté d'expression labas ça ne marche pas. Après ça m'étonne pas qu un socialiste vante les mérites de ce pays même sis franchement il n'y a pas de quoi.

  • sortilege
    sortilege     

    une belle occasion pour faire le boycotte des visas dans l'autre sens , mais encore faut-il en avoir !!!!!!!!!

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire