En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
PIERRE GATTAZ PRÔNE UNE BAISSE DES PRÉLÈVEMENTS
 

Répétition pour clarifier au 14e paragraphe la demande d'une hausse d'un point de TVA par an par Yann Le Guernigou et Jean-Baptiste Vey PARIS...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Christophe79200
    Christophe79200     

    Il ne peut pas y avoir moins d'impôts sans une réforme de fond sur le rôle et le fonctionnement de l'état. La réflexion n'a même pas été effleurée alors ne rêvez pas.
    Le gouffre ne fait que s'agrandir.
    de plus les patrons ont été tellement stigmatisés depuis 40 ans que les gouvernements qui se sont succédés ne les ont jamais écouté. Tant qu'ils n'iront pas masse déposer leur bilan en disant à l'état et aux syndicats de se débrouiller tout seuls, ils ne seront pas entendus.

  • 69CHACHA69
    69CHACHA69     

    Rétablir les comptes et revoir la fiscalité, ce doit être l'objectif et après travailler à moins d'impôt oui, mais mieux ciblé pas forcement pour les grosses entreprises qui optimisent mais pour les PME. Hollande à fait des promesses sur l’impôt sur les sociétés qu'il les applique, mais si possible car c'est stupide sans effet de seuil.

  • mincim
    mincim     

    He !! le medef..++ les exonérations de charges ont bondi de 55% en 9 ans et bien sur que l'État compense a plus de 90% (manque à gagner) Et, pour le financer,a recours, soit au déficit, soit à de nouvelles taxes LOL !!

  • mincim
    mincim     

    Le medef QUI DEMANDE DE BAISSER LES PRÉLÈVEMENTS mais veulent plus de subventions et d'aides !! Oui curieux cette grogne de droguée aux subventions public

  • GERARD MENVUSSA 33
    GERARD MENVUSSA 33     

    On les entendait pas le MEDEF quand Sarko était aux manettes tous ces riches assistés qui ont bénéficié des niches fiscales et des crédits d’impôts alors que le solde de leurs comptes en banques dégouline de zéros

  • KRO DE BOUCHER
    KRO DE BOUCHER     

    Sacré GATTAZ et sa bande de nantis où que c'est y qu'ils les ont trouvé nos chers patrons. Laurence PARIZOT doit se marrer mais nous pas du tout.Un boulet pour les salariés.

  • rfp
    rfp     

    Mr GATTAZ...? Yves GATTAZ, vous dîtes... N'est ce pas le MEDEF qui paie la pension de la maison de retraite de l'ancien patron. A éclaircir cela...Cela sent l'abus de biens social. Vous dîtes baisse des prélèvements...d'accord, mais encore.

Votre réponse
Postez un commentaire