En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Martine Aubry et François Hollande sur le perron de l'Elysée, le 6 juin 2012
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 
         

    Actuellement comme tout va mal ... les chiffres ne sont pas bons ... les sondages sont catastrophiques ... les signaux sont au rouge écarlates ... le gouvernement c'est le bordel complet et il est de moins en moins crédible et supporté par le peuple ... Bref c'est le moment pour Hollande et son équipage de bons en tout d'ouvrir la petite boutique qui ne connaît pas la crise ... à savoir ... la lutte contre le terrorisme ... et l'antisémitisme ... Après une petite piqûre de rappel ... tout devrait rentrer dans l'ordre ... jusqu'en décembre 2015 ... ;-)

  • sortilege
    sortilege     

    donc , il n'y sera pas ! tout est dit .

    francinette
    francinette      (réponse à sortilege)

    Ca se présente très mal pour le moment, mais Il n'est pas certain que la courbe du chômage ne va pas s'inverser. Ca dépend aussi et beaucoup de François Hollande et du gouvernement.

    Par exemple, imaginons qu'une fois passées les élections régionales de décembre prochain et quel qu'en soit le résultat, de nouvelles réformes avec effet immédiat soient mises en place (du style baisse des charges patronales contre obligation de création de X emplois) ... ça pourrait bien faire baisser le chômage.

    francinette
    francinette      (réponse à francinette)

    Ah ! Apparemment il y en a qui préfèrent que le patronat continue à payer les charges patronales au niveau actuel plutôt que de voir le patronat être contractuellement dans l'obligation d'embaucher des chômeurs en contrepartie d'une baisse de ces charges, faute de quoi il devrait s'acquitter de pénalités financières d'un montant au moins égal à la baisse des charges dont il aura bénéficié. Pourtant, le résultat pourrait être que le montant total de charges payées reste le même après avoir embauché de nouveaux salariés, ou n'en soit pas très éloigné.

    Du coup, ch'uis pas certaine que la baisse du chômage soit une priorité pour tout le monde !

    francinette
    francinette      (réponse à francinette)

    exemple très simplifié : si on baisse les charges patronales d'une entreprise, ça ne veut pde 5% par exemple, ça voudrait

  • tintin
    tintin     

    Si il réussit sur le front de l'emploi....cette diatribe me laisse totalement dubitatif !!!!!

  • vestale
    vestale     

    Mais oui, bien sûr Martine , tout va bien sur le front de l'emploi!

  • francinette
    francinette     

    Ah, ben voilà pourquoi Martine Aubry n'est pas candidate aux élections régionales : c'est parce qu'elle se réserve pour une éventuelle primaire qu'elle appelle de ses vœux pour la présidentielle 2017 (parce que ça m'étonnerait beaucoup qu'elle croit à un retournement durable de la courbe du chômage).

    Ouais ... sauf que, dans cette primaire elle retrouverait certains candidats de la précédente (Manuel Valls par exemple), mais également de nouveaux (Emmanuel Macron peut-être), et comme on dit : "il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué" !

    Elle doit se dire que comme Francois Hollande ne serait pas candidat, cette fois-ci elle ne finirait pas seconde de la primaire mais candidate du PS à l'élection présidentielle 2017.

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    IL PEUT TOUJOURS RÊVER CELUI LA.

  • 
         

    Quel flair ... la Martine ... impressionnant ! ... ;-)

Votre réponse
Postez un commentaire