En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls
 

En visite à Marseille, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé le regroupement des trois Brigades anti criminalité (BAC) de la Ville. « Il est indispensable de renforcer le contrôle hiérarchique », a-t-il affirmé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • vici
    vici     

    dans les quartiers nord ça fait des jours qu'ils ne voient pas de patrouilles...bravo Valls c'est la racaille qui se marre...

  • .realiste
    .realiste     

    la bac !

    des flics qui ont des couilles de voyous !

  • lamadeleine
    lamadeleine     

    je souhaite qu'une personne au dessus de tous soupçons chapeaute la hiérarchie des différentes BAC un nom me vient de suite à l'esprit GUERINI!

  • dugenou
    dugenou     

    le comportement de tous ces gens qui ne respectent plus rien est un probléme de société.
    C'est la société en général qui va mal et qui a perdu ses repéres.Tout vient de l'éducation reçue également .la probité ça s'apprend et surtout ça s'enseigne ds le plus jeune age.Actuellement on récolte ce que l'on a semé
    pas besoin d'être un génie pour le comprendre!!!!!

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    Vu la fréquence de ses visites à Marseille, Valls aurait économiquement parlant intérêt à y établir son ministère.

  • jeteledis crazy !
    jeteledis crazy !     

    celui qui a tant critiqué la droite va faire quoi face au malaise en france a part "virer" les pros de la sécurité que sarko avait mis ET EN PLUS FAUT CHANGER TOUS LES MAGISTRATS DE GAUICHE DES NULS!

  • ducopot
    ducopot     

    Voilà une idée qu'elle est bonne...mutation.....
    oui mais il faudra augmenter les salaires car
    le coup de la vie n'est pas le même partout ,sans compter qu'il faudra loger ces gens qui
    payera les loyers? et les fonctionnaires qui sont
    propriétaires de leur logement(acheté à crédit bien sur ) et leur épouse et leurs enfants que deviendront ils ? car tout le monde ne pourra pas suivre.....alors adieu la vie de famille???
    car vous englobez tous les services publics il n'y a pas de raison que de ne sanctionner une seule administration .Il faut y penser et en plus le roulemnt dans les mutations entrainera un terrible retard dans les affaires a traiter ou a élucider!!!!!
    compter qu'il faudra loger ces gens

  • gigmy
    gigmy     

    Comment les journalistes peuvent-ils faire un seul et unique « paquet » à propos d’une trentaine de personnes suspectées voire même des 7 actuellement écrouées ?
    Il est vrai que les enquêteurs et le ministre lui-même traitent l’affaire de cette façon depuis le début.
    Disposent-ils de témoignages accablants contre chacun d’eux ? A t-on retrouvé la même chose chez tous ?
    Pour ceux qui auraient été en possession de produits illicites s’agit-il de trafic ou d’une utilisation, certes non conforme à la procédure, mais relevant de leur travail sur le terrain ?
    La pratique qui consiste à rémunérer les « baveux » ou « tontons » (indics) avec de l’argent, des objets ou des barrettes de shit sans passer par la hiérarchie et le parquet est-elle réellement « non usuelle dans la police » comme l’a affirmé le procureur ?
    Les écoutes téléphoniques et autres enregistrements tant évoqués sont-ils réellement accablants et ce, pour tous les policiers mis en cause ou bien y a t-il une interprétation subjective des enquêteurs dans le cadre d’une instruction à charge de cette affaire ?
    En fait, n’y a t-il qu’une seule affaire se réduisant à des actes de délinquance ?
    Ou y en a t-il aussi une autre qui concernerait des pratiques de terrain non réglementaires ?
    Cette deuxième éventualité a t-elle été prise en compte par les enquêteurs dans l’analyse des différents éléments en leur possession ? Ou ont-ils interprété tous ces éléments sous le seul angle d’une affaire de voyous ?
    Le respect de la présomption d’innocence impose de ne pas définir à l’avance la nature des pièces d’un dossier, de les analyser sans interprétation préétablie et de ne pas considérer que tous les individus soupçonnés sont indistinctement responsables de tous les faits constatés. La justice étant rendue de façon individuelle, chacun ne peut être comptable que de ses propres actes et du délit qui, éventuellement, s’y rapporte.

  • manitou36
    manitou36     

    Les policiers ne sont pas assez contrôlés et réprimés pour leur dérive, et d'un autre côté, ils ne sont pas assez soutenus quand en faisant leur travail, ils ont un problème de mise en cause pour bavure, pour avoir bléssé un récalcitrant, ils ont à peine le droit de se servir des armes mises à leur disposition, en face de quelqu'un qui les agresse ou qui refuse de s'arrêter ou d'obtempérer! Il est plus valorisant pour eux de laisser s'enfuir, d'arriver après la bagarre, de fuir les situations à risque et d'encaisser les revenus de leur tolérance. Est ce normal? Non! mais il faut savoir ce que l'on veut

  • leane150
    leane150     

    qu il se déplace dans toutes les villes de france car c'est partout, et avec ses copains les maires socialistes qui font venir toute l afrique noir dans les communes dans les casernes qui ont été libérées lors des départs de l'armée les ennuis ne sont pas près de s'arreter

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire