En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Marine Le Pen veut créer un "bureau des victimes" dans les mairies FN

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    hum ! j'espère que ce n'est pas du "blabla" de poloticart

  • deuxc
    deuxc     

    Parfait!

  • Jean Pointure
    Jean Pointure     

    tout a fait d'accord

  • Jean Pointure
    Jean Pointure     

    elle as raison

  • epidermique
    epidermique     

    elle promotionne sa profession d'avocat. Comme l'a fait Mitterrand avec l'aide judiciaire gratuite. Au moins une profession qui fonctionne encore bien en France.

  • rozalie
    rozalie     

    elle pourra aussi créer " des bureaux de lamentations" des bureaux de cocufiés " il a raison plusjamais elle ne sais plus quoi inventer !

  • dacatoro
    dacatoro     

    Merci à vous plusjamais, de reconnaitre qu'il va falloir beaucoup de "bureaux de victimes" ! C'est donc bien une réalité !

  • plusjamais
    plusjamais     

    C'est sûr que SI il y a des mairies FHaine? Il va en falloir "des bureaux de victimes" ! Elle ne sait plus quoi inventer "l'héritière".

  • dixie
    dixie     

    IL Y A EN FRANCE 66 MILLIONS DE VICTIMES AVEC CE GOUVERNEMENT

  • Jean Aimarre
    Jean Aimarre     

    Cela aurait dû être fait depuis "belle lurette" mais ce n'est pas au mairies de supporter le coût du personnels et des psychologues pour l'aide aux victimes. C'est bien dommage que ça soit un parti d'extrême droite qui soit plus préoccupé d'un point de vu social, du bien-être du peuple même si ce n'est qu'à des fins électoraliste. On remarquera quand même que ces méthodes de prises en charge des victimes sont appliquées depuis très longtemps dans d'autres pays d'Europe francophones.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire